Skip to main content

Full text of "Description sommaire des phares et fanaux allumés sur les côtes de France au 1er juillet 1840"

See other formats


r 



. 



6636 






MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS. 



ADMINISTRATION GENERALE 
DES POiNTS ET CHAUSSÉES ET DES MINES. 



PHARES ET FANAUX 



DES COTES DE FRANCE. 



MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS. 



ADMINISTRATION GENERALE 
DES PONTS ET CHAUSSÉES ET DES MINES. 



DESCRIPTION 

SOMMAIRE 

DES PHARES ET FANAUX 

ALLUMÉS 

SUR LES CÔTES DE FRANCE, 

AU 1 er JUILLET 1840. 




PARIS, 

IMPRIMERIE ROYALE. 

JUIN 1840. 



ë^rco2-ouvj-S~C£3C-C3SS~^ 



© École Nationale des Ponts et Chaussées 






. 









. 









DESCRIPTION 



SOMMAIRE 



DES PHARES ET FANAUX 

ALLUMÉS 

SUR LES CÔTES DE FRANCK 

AU 1" JUILLET 1840. 



OBSERVATIONS PRELIMINAIRES. 



L'Administration des ponts et chaussées renouvelle 
chaque année, depuis 1830, la publication du tableau 
descriptif des phares et fanaux des côtes de France, afin 
de tenir les navigateurs au courant des additions et mo- 
difications que reçoit progressivement ce système d'éclai- 
rage maritime. 



© École Nationale des Ponts et Chaussées 



Dans cette description sommaire, les positions géo- 
graphiques des feux sont inclique'es, pour la plupart, d'a- 
près le tableau annexe' à la Connaissance des temps (l). 

Les aircs-de-vcnt sont rapportées au me'ridien vrai de 
chaque lieu. 

Les élévations donne'es sans autre explication, sont 
conipte'es à partir du niveau des plus hautes marées. 
On a de plus indique' les élévations au dessus du sol 
pour la plupart des feux allumés sur les e'difices dont 
la base domine le même niveau de 5 à 6 mètres au 
moins. 

Les portées en temps ordinaire ont e'te' e'value'es ap- 
proximativemeut, en tenant compte de l'e'Ievation des 
feux, et en supposant l'observateur place' à 3'", 5 m , 10 m 
ou 15 m au-dessus de la surface de la mer, selon qu'il 
s'agissait d'un feu de 4 e , de 3 e , de 2 e ou de 1 er ordre. II 
faut excepter toutefois les phares d'un éclat trop faible 
pour être aperçus jusqu'à l'horizon correspondant à leur 
hauteur, et dont la limite de visibilité a été déterminée 
d'après divers résultats d'observations. 

Les feux des phares et fanaux peuvent être classés, 
quant à leur caractère distinctif, en trois groupes prin- 
cipaux, savoir : 

Feux fixes; 

Feux à éclipses; 



(1) H est à remarquer que les longitudes indiquées par la Connaissance tles 
temps, comparées à eelles que donnent ies cartes du Pilote Français , levées 
depuis 1816 jusqu'en 1827, sons la direction do M. Bcoutcmps-Beaupvii , 
présentent moyennement une dilTérenco en plus de 51" résultant des der- 
nières déterminations de la position géographique de Brest. 



( 5 } 

Feux variés par des éclats précédés et suivis de courtes 
éclipses. 

1° Les Jeux Jixes des côtes de France ne (liftèrent entre 
eux que par leur plus ou moins grande intensité', à l'ex- 
ception toutefois de deux petits feux fixes allumes, l'un 
sur i'estacade Nord-Est du port de Boulogne, l'autre sur 
la jete'e Est du port de commerce de Cherbourg, qui se 
distinguent par leur couleur rouge. 

2° Les Jeux à éclipses , autrement dits Jeux tournants, 
n'offrent de différences bien marquées que dans la durée 
de leurs phases. Elles se reproduisent régulièrement à 
des intervalles qui varient, selon la disposition des ap- 
pareils, d'une demi-minute à 2 minutes trois quarts. Les 
éclats qui alternent avec les éclipses, dans les feux de ce 
genre, acquièrent progressivement en quelques secondes 
leur maximum d'intensité', et décroissent ensuite parles 
mêmes gradations. 

Lorsque l'on se trouve suffisamment rapproche d'un 
phare tournant, ses éclipses ne paraissent plus totales. 
On aperçoit dans l'intervalle des e'clats une lumière d'une 
intensité beaucoup plus faible. 

3° Les Jeux variés par des éclats sont produits par 
une espèce particulière de phares lenticulaires. La plus 
longue phase de ces appareils offre un feu fixe plus ou 
moins brillant que l'on voit, après un certain intervalle 
de temps, s'affaiblir par degrés. A cet affaiblissement de 
lumière (qui, pour l'observateur suffisamment éloigné, 
devient éclipse totale), succède, pendant quelques se- 
condes , un éclat de beaucoup supérieur au premier. Le 
grand éclat s'affaiblit ensuite , et le Jeu Jixe reparaît. 
Le retour de chaque phase de ce genre de feux a lieu 



( G ) 
régulièrement à des intervalles qui varient île 2 à 4 mi- 
nutes, selon la disposition des appareils. 

Les phares e'claire's par des appareils lenticulaires sont 
désignes par les signes suivants: 

4" ordre [0.1.] 

S' ordre [©. 2.] 

3' ordre [0-3.] 

Idem , petit modèle [0.3p.] 

4 e ordre, ou feu déport [ 0. 4.] 

Ces dernières indications ont pour unique objet de 
mettre les navigateurs à même de comparer l'ancien et 
le nouveau système d'éclairage, et ne peuvent d'ailleurs 
offrir aucun moyen immédiat de reconnaissance en mer. 

Le mot fanal, qui est souvent pris comme synonyme 
de phare, n'a e'te' applique' dans cette description qu'aux 
feux de 4 e ordre, tant de l'ancien que du nouveau sys- 
tème. 

On a distingue par un astérisque (*) les établissements 
crées ou renouvelés depuis le 1 er août 1839, et par 
un double aste'risque (ï ) les nouveaux phares et fanaux 
en construction. 



( 7 ) 

MANCHE. 

PHARE PROVISOIRE DE DUNKERQUE. département 

Feu fixe, [o- 3. p.] NORD. 

Installe sur la tour de l'Heuguenar, à 2,000 m. de la 
tête des jete'es , et dans leur alignement. 

Lat. 51° 2' 28". —Long. 0° 2' 3t"E. 
Élévation 20 mètres. — Portée 4 lieues marines. 



( ; ) NOUVEAU PHAHE DE DUNKERQUE. 
[En construction.) 

La tour en construction a Dunkcrque, entre la grande e'ciuse de chasse et 
le Fort-Risban, a 1,400 mètres au N. O. de la tour de l'Hcuguenar, sera si- 
gnalée par un J'en de 1" ordre à éclipses de minute en minute, qui remplacera 
ie petit feu fixe de l'Heuguenar. 

Les travaux du nouveau phare sont encore trop peu avancés pour que l'on 
puisse indiquer l'époque de sa mise en activité. Toutefois on présume que 
l'appareil a éclipses pourra être installe* vers la fiu de 1841 , ou dans les pre- 
miers mois de 1842. 

A partir du jour où ce feu tournant sera allume, un feu fixe de 5 lieues de 
ponde signalera la tour récemment construite sur le côté E. du chenal de 
Gravclincs. 

Le Jeu fixe de Gravelines préviendra , par sa position intermédiaire à celles 
des deux Jeux tournants de Calais et de Dunfcerque, la confusion que l'on 
pourrait craindre à raison de ce que les intervalles entre les retours de leurs 
éclats ne différeront que d'une demi-minute. Ce nouvel état de cltoses luthis- 
te ra jusqu'à l'époque de la reconstruction du phare de Calais. 



FEU DE PORT DE DUNKERQUE. Fixe. 
Sur la télé de la jete'e de l'Ouest. 

Elévation 7 m. — Porte'e 2 1. 



'i. 



( ; ) PHARE DE GRAVEL1NES 
( En construction. ) (1) 

La lour récemment élevée sur le côté E. de l'entrée des jetées de Grave- 
liucs sera signalée par un feu lise de 5 lieues de portée, qui sera allumé à 
partir de la inéinc époque <|uc le nouveau phare eu construction pris du 
Fort-Ruban, a Dunkcrque. 

( Voir ci-dessus l'article relatif au njuveau plan île Dunlcrque. ) 



département PHARE DE CALAIS. 

pas-de-C'ALais. Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute et 
demie en minute et demie. 

Sur la tour centrale tle la ville, à 1,400 mètres de 
distance de la tête des jete'es, et à 400 mètres de leur 
alignement, côte' Ouest. 

Lat. 50° 57' 3G". — Long. 0° S9' 14" O. 
Éie'vation 38 m. — Portc'e 6 I. 



FEU DE MAREE DIT PORT DE CALAIS. Fixe. 
Sur le Fort-Rouge, à. l'Ouest de l'entre'e du port. 

Elévation 10 m. — Porte'e 2 I. 
Le feu du Fort-Rouge n'est allume' qu'autant qu'il y a au 
moins 8 pieds d'eau dans le chenal il l'entre'e des jete'es. 



(I) FEUX DU PORT DE GRAVEL1NES. Fixa. 

Deux petits feux, l'un de marée, l'autre permanent , sont entretenus, s 
la jetée Ouest du Fort-Pli ilippe, par les pécheurs de la localité. 

Vus l'un par l'autre, ils indiquent la direction du chenal. Leur portée < 
d'environ 2 milles marins. 

Le feu de marée n'est allumé qu'autant qu'il y a au moins 6 pieds d'eau 
l'entrée des jetées. 



GRAND PHARE ET PETIT FEU DU CAP GRINEZ. 

1° grand Phare. — Fixe. [©. 1.] 

Sur le cap Grinez, à l'extrémité Sud-Ouest du Pas- 
de-Calais. 

Lat. 50° 52' 10". — Long. 0° 45 ' 13" 0. 

,;,, , ( au-dessus du sol.. . . 14 m ) 

Elévation ■. Portée 6 I. 

( au-dessus de in mer. 59 ) 

2° petit feu. — Varié par des éclats de 3 en 3 minutes. 

Sur le cap Grinez, à 50 m. à l'Ouest-Nord-Ouest du 
grand phare à feu fixe. 

au-dessus du sol.. . . 



Élévation 



au-dessus de la mer. 51 



Portée 3 



L'établissement de ce petit fanai à courtes éclipses a eu pour 
objet d'écarter toute chance de confusion entre le grand phare 
à feu lise du cap Grinez et le phare anglais de Dungeness, 
situé par 50° 54' 47" de latitude et 1° 22' !>" de longitude 0. 



FEUX DE MAREE DU PORT DE BOULOGNE. Fixes; 
1° FANAL DE l'eSTACADE DU NORD-EST. 

Feu rouge. 
Sur l'extrémité de cette estacade. 

Elévation 5 m. — Portée - I. 

2" DEUX FANAUX DE LA JETEE DU SUD-OUEST. [O. 4.] 

Installés à l'aplomb l'un de l'autre, à l'extrémité de 
la nouvelle jetée du Sud-Ouest. 



( io ) 

Lat. 50° 43' 56". — Long. 0° 45' 4" 0. 

. , . ( Feu sup. 13 m. ) 
Elévations. < „ . r \ Portée 3 1. 

I Feu mf. lOm.j 

Ou allume le feu supérieur lorsqu'il y a environ 9 pieds 
d'eau sur l'eslran , en avant du musoir de la jetée du S.-O., et ie 
second feu au moment de la pleine mer. 

On les éteint l'un et l'autre lorsqu'il n'y a plus que 9 pieds 
d'eau sur ledit estran. 

Le feu rouge de la jetée du Nord-Est est allumé et éteint en 
même temps que le feu supérieur de la jetée du Sud-Ouest. 



FEU DE LA POINTE D'ALPRECK. 

Fixe. [0. 4.] 

Sur la tour de l'ancien sémaphore, à 1 lieue au Sud- 
Sud-Ouest de l'entre'e du port de Boulogne. 

Lat. 50° 41' 57". — Long. 0° 46' 28" O. 

. , ( au-dessus du sol.. . . 8 m ) _ , 

Elévation , , , . Portée 3 I. 

( au-dessus de la mer. 47 ) 



TROIS FEUX DE LA BAIE D'ETA PLES. Fixes. 
1° FEU DE LOIINEL. 

Côte' Nord de l'embouchure de la Candie. 

Lat. 50° 33' 38". — Long. 0° 45' 33" 0. 
Ele'vation 16 m. — Porte'e 2 1. 



( M ) 

3° DEUX FEUX DU TOUIIUET. 

Côte Sud de l'embouchure de la Canche , et ù 16 
de distance l'un de l'autre. 

Lat. 5-0° 3 1 ' 43". — Long. 0° 44' 38" 0. 
Élévation 1G m. — Portée 2 I. 



FEU DE LA POINTE DE BERCK. 

Fixe. [O. 4.] 

Sur la pointe du haut-banc de Berck. 

Lat. 50° 23' 50". — Long. 0° 46' 50" O. 

• ( au-dessus du sol. .. . ll m ) 

Elévation ; , , . } Portée 3 I. 

au-dessus de la mer. 20 



, SËPAni'UMENT 

( ï) FANAL DE MAREE DE L'EMBOUCHLRE DE LA SOMME. DK 

En comlmeltm. LA SOMME. 

Un polit feu de marec sera allnrad, avant l'hiver de 1841 , sur i« rive Sud 
de l'embouchure de la Somme , à ia pointe du Hourdcl. 



PHARE DE CAYEUX. 

Feu varié par des éclats de 4 en 4 minutes. 

[O.3.] 

Entrée de la baie de la Somme, côte' Sud. 

Lat. 50° 1 1 ' 42". — Long. 0° 40' 28" O. 

Elévation 28 m. — Portée à I. 



DEPARTEMENT 

DE 
LASEINE-INF". 



( 12 ) 
FEU DE MARÉE DU POHT DU TRÉPORT. 

Fixe. [q. 4.] 

Sur la jetée de l'Ouest, à 23 m. de son extrémité. 

Lat 50° 3' 53". — Long. 0° 58' l" 0. 

Élévation lira. — Portée 3 1. 

Ce i'cu n'est allumé qu'autant qu'il y a au moins C pieds d'eau, 
dans le chenal à l'extrémité des jetées. 



FEUX DU PORT DE DIEPPE. 
ÉCLAIRAGE DE LA JETEE DE L'EST. 

Tros fanaux attache's à un mat, situe' à 10 m. de 
l'extrémité' de la jetée de l'Est, signalent de nuit la po- 
sition de cette jete'e, et servent à guider les navires à l'en- 
tre'e du port , savoir ; 

1° Un feu fixe allumé, pendant toute la durée des 
nuits. 

Ele'vation 1 m. — Porte'e 2 1. 

2° Un feu de marée placé à 2 m. GO c. au-dessus du 
feu permanent, et allume' 2 h. \ avant la pleine mer; 

3° Un second feu de marée , intermédiaire aux deux 
précédents, et allume' 2 h. avant la pleine mer. 

On éteint ce feu intermédiaire au moment de la pleine mer, 
et 2 heures après on éteint le feu supérieur. 

Ces deux feux ne sont d'ailleurs allumés qu'autant que l'état 
de la mer n'interdit pas l'accès du port. 



( 13 ) 

Pour guider de nuit la marche d'un navire qui se dirige vers 
le port, on maintient le mât qui porte les fanaux dans une si- 
tuation verticale tant que le navire fait bonne route, et dan9 le 
cas contraire on incline ce mât du côté où i! faut gouverner. 

Les capitaines qui veulent profiter de ces signaux doivent 
placer deux fanaux en évidence , l'un ci l'avant , l'autre à l'ar- 
rière de leur navire. 

FANAL DE MAREE DE LA JETEE DE L'OUEST. 

Fixe. [ 0. 4. ] 

Sur la jetée de l'Ouesl, à 35 m. de son extre'mite'. 

Lat. 49° 55' 40". — Long. 1° 15' 10" 0. 
Élévation 12 m. — Porte'e 3 I. 

Ce feu n'est allumé qu'autant qu'il y a au moins 10 pieds 
d'eau dans la passe. 

H remplace, depuis le 1 er novembre 1837, un ancien fanai 
à éclipses. 



PHARE DE L'AILLY. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de 80 en 
80 secondes. 

Sur le cap d'Aifly. 

Lat. 49° 55' 7". — Long. 1° 22' 40" 0. 

■ ( au-dessus du sol. . . . 20 m ) _ , , 

Elévation \ , , , „ „ l — Portée 6 I. 

I au-dessus de la mer. . 93 



FEU DE MAREE DE SAINT-VALERY-EN-CAUX. 

Fixe. 

Sur ia jetée de l'Ouest, à 35 m. de son extre'mite'. 

3 



( 14 ) 
: Lai. 49° 52' 25". — Long. 1° 37' 39" 0. 

Élévation 9 m. — Portée 2 I. 
Ce feu n'est allume' qu'autant qu'il y a au moins 8 pieds d'eau 
dans le chenal à l'extrémité des jetées. 



PHARE DE FECAMP. 

Feu fixe. [ 0. 1.] 

Sur le mont de la Vierge, à gauche de l'entrée du port 

«le Fe'camp. 

Lat. 49° 46' 5". — Long. 1° 58' 3" 0. 

... , 1 au-dessus du sol. . . 17'") , 

Elévation , , , ... —Portée Cl. 

au-dessus de la mer. 130 I 



FEU DE MAREE DE FECAMP. 

Varié par des éclats de 3 en 3 minutes. [ ©. 4.] 

Au pied du mont.de la Vierge," sur lajjete'e du Nord, 
à 53 m. de son extrémité. 

Ele'vation 1.2 ni. — Portée 3 1. 

Ce feu n'est allumé qu'autant qu'il y a au moins 10 pieds 
d'eau a l'entrée du chenal. 



DEUX PHARES DE LA HE-VE. 

Feux fixes. 

Sur le cap de la Hève , ù G3 m. de distance l'un 
de l'autre; direction N. N. E. 2° 30 ' N., et S. S. 0. 
2° 30' S. 



li 



Tour du Sud. Lat. 49° 30' 43". — Long. 2" 16' 7" O. 
au-dessus du sol. ... 2 1" 
au-dessus de la mer. 136 



Élévation 



— Portée 6 1. 



FEU DE PORT DU HAVRE. Fixe. 
Sur la jete'e du Nord, à 25 m, de son extrémité. 
Lat. 49° 29' 0". — Long. 2° 14' 5" O. 
Elévation 7 m. — Portée 2 1. -j. 

En temps de brume on signale îes approches de ce fanal au 
moyen d'une cloche placée sur sa tourelle. 

N. B. L'extrémité' de la jetée du Sud-Est est signalée par un 
petit feu de couleur jaune, d'une portée de i mille marin envi- 
ron. Ce feu n'a d'autre objet que d'éclairer i'c'cueil contre lequel 
peuvent donner les bâtiments entrant au Havre par une nuit 
très-obscure. 



_ j — 

ÉCLAIRAGE DE LA BASSE-SEINE. Feux fixes. 
I\ive droite [de l'aval à l'amont). 

t> FEU DE LA POINTE DU HOC. 
milles marins 1/4 en amont de l'entrée du Havre. 
Élévation 8 m. — Portée 2 I. 

2' PEU DE LA POINTE DU HODE. 
A 9 milles 1/1 en amont do l'entrée du Havre. — Portée t I. 1/2 

3' FEU DE LA POINTE DE TANCARVTLLE. 
A 2 milles 3/4 en aval du feu de Quillcbœuf. — Portée 1 I. 1/2. 

3 



( 'G ) 
4' FEU DU MESNIL. 

Sur la lin SBt de l'embouchure Je la petite rivière de Bolbec. — Portée 
i I. 1/2. 

5» FEU DE V1LLEQUIER. 

A 1 raille i l'Ouest de l'église de Vattcvillc. — Portée 1 1. 

G' FEU DE CAUDEBECQUET. 

A 1,200 m. à l'Est de l'église de Caudcbec, — Portée 1 1. 



Rive gauche (de l'amont à l'aval). 

7° FEU DE LA NEUVILLE 

OU DE LA FORÊT DE BROTONNE. 

A 1 mille marin 3/4 en aval de l'église de Vattcvillc. — Portée 1 I. 

8° FEU DE LA VAQUER1E. 
A 1 mille 1/2 en amont de l'église d'Aizicr. — Portée 1 1. 

9° FEU D'AIZIER. 
DEPARTEMENT 

L'EURE. Prè « io **&'"■ - Portl!c ' '• 

10* FEU DE COURVAL. 

A S milles 3/4 en amont du fanal de Quillcliœuf. — Portée 1 I. 

11° FEU DU GROS-HEUR. 
A 2,500 mètres en amont do Qnillcbœuf. — Portée 1 1. 1/2. 

12° FEU DE QUILLEBŒUF. 

A l'extrémité' Nord de la pointe de QuiHebœuf , sur le 
quai. 



( w) 

Lat. 49° 28' 26". — Long. 1° 48' 44' 0. 
Élévation 8 m. — Portée 3 I. 

13° FEU DE LA ROQUE. 
Sur la pointe de la Roque , près i'hermitage Portée 1 I. 1/2. 

l/i° FEU DE BERV1LLE. 
Au Nord do l'église. — Portée 1 I. 1/2. 



DEUX FEUX DE PORT DE HONFLEUR. Fixes. département 

, CALVADOS. 

1° Fanal d'aval, sur Ja jete'e de l'Hôpital , à l'extrémité 
Nord-Ouest de la ville. 

Lat. 49° 25' 32". — Long. 2° G' 32" O. 

Ele'vation 10 m. — Porte'e 3 1. 

2° Fanal d'amont, sur le quaiNord dunouveaubassin. 
Elévation 9 m. — Porte'e 3 1. 



DEUX FEUX DE L'EMBOUCHURE DE LA TOUCQUES. 

Fixes. 

Sur le coté Ouest de l'embouchure, à 142 mètres de distance 
l'un de l'autre. 

1° Fanal d'aval. — Feu de marée 

Élévation 6 m. — Portée 3 I. 

Ce feu n'est allume' qu'autant qu'il y a au moins 1 pieds d'eau 
a l'entrée du chenal, 



( »8 ) 

2" Fanai, d'amont. — Feu permanent. 

Lat. 49° 21' 30". — Long. 2° 15' 45" 0... (*). 

Élévation 10 m. — Portée 2 I. 

Ces deux feux, tenus l'un par l'autre, donnent la direction 
du chenal. 



DEUX FEUX DE L'EMBOUCHURE DE L'ORNE. 

Fixes. 

Sur le côte Ouest de l'embouchure, à 1,100 mètres de 
distance l'un de l'autre; direction N. 24° E., et S. 24° 0. 

1° Fanal d'aval, sur les dunes, près la redoute 
d'Oyestreham. 

Elévation 12 m. — Portée 2 1. 

2° Fanal d'amont, sur l'église d'Oyestreham. 

Lat. 49° 16' 38". —Long. 2° 35' 43" 0. 

Elévation 28 m. — Portée 2 1. ;. 

Ces deux feux, tenus l'un par l'autre , indiquent l'entrée du 
chenal. 



FEU DE PORT DE COURSEULES. Fixe. 
Sur l'extrémité de la jetée de l'Ouest. 

Lat. 49° 20' 22". — Long. 2° 47' 4l" 0. 
Élévation 9 m. — Portée 2 1, 



(fl» ) 
PHARE DE LA POINTE DE VER (I). 

Feu varié par des éclats de 4 en 4 minutes. [ ©. 3.] 

Sur la pointe de Ver, à 4 lieues marines au N. 72° 0. 
de l'embouchure de l'Orne. 

Lat. 49° 20' 28". — Long. 2° 51 ' 24" 0. 

au-dessus du sol 1 3 

au-dessus de la mer. . 42 



Elévation 



— Portée 5 I. 



( * ) FANAL DE L'ILE DE SA1NT-MARC0UP. 

(En construction.) 

Un petit fanal à feu fixe Je 3 lieues de portée doit être établi sur le fort de 
l'Ile de Saint-Marconf, par 49° 29' 55" de latitude, et 3° 29' 0" de longi- 
tude 0. 



DKPAmTMKMT 



LA HANCHE. 



(1) Entre la pointe do Ver cl l'embouchure de la Vire ont été établis, auj 
frais des localités et dans leur intérêt particulier, deux petits fanaux , l'un à 
Port-cn-Bessin , l'autre h Grandcamp. 

FEU DE PORT-EN-BESSLN. Fixe. 

Ce petit fanal, installe a droite de l'entrée du port, n'est allumé que 
depuis le mois de septembre jusqu'au mois d'avril , et seulement durant les 
gros temps. 

Lat. 49° 20' 45". — Long. 3° 5' â" O. 
Élévation 10 m. — Portée 1 I. 



FEU DE PORT DE GRANDCAMP. Fixe. 

Ce petit fanal , établi dan* l'intérêt des pécheurs de Grandcamp , est ins- 
tallé à 800 m. environ de l'église de rc village. 

Lat. 'i9° 23' 20'. — Long. 3° 22' 40 <>. 
Élévation 8 m. — Portée 1 i. 



© École Nationale des Ponts et Chaussées 



On présume 
1841. 



I« feu de SahH-Mareouf sera allume avant l'hiver de 



TROIS FEUX DE LA: RADE DE LA HOUGUE. 

Fixes. [Q. 4.] 

1 er Fanal, sur l'extrémité méridionale du fort de la 
Hougue. 

Lat. 49° 34' 19". — Long. 3° 36' 36" 0. 
Élévation 11 rn. — Portée 3 I. 

9 e Fanal, *ir la butte de Morsaline. 

Lat. 49° 34' 13". — Long. 3° 39' 38" 0. 

au-dessus du sol 9' 

au-dessus de la mer. . 86 



Élévation 



Portée 3 



3° Fanal, sur la redoute de Re'ville (pointe de Saire) 
Lat. 49° 36' 26". — Long. 3° 34' l" 0. 
Élévation 11 m. — Porte'e 3 1. 

Le fan&l de la redoute de Rèville vu par le phare de Bar- 
fleur, donne une direction dans l'Ouest de laquelle on devra 
e'vfter de prolonger les bordées , quand on louvoiera de nuit , par 
le travers de l'île de Tatihou, pour s'approcher de i'entre'e de la 
rade- de la Hougue , en venant du Nord. 

Le fanal de Morsaline et celui àajort de la Hougue, vus 
l'un par l'autre, indiquent la limite septentrionale <\n chenal 
par lequel les grands bâtiments doivent entrer dans la rade. La 
direction donnc'e par ces deux fanaux touche, du côté du Sud, 
la plus haute des roches du Oucst-Drix, sur laquelle il ne reste 
que 14 pieds d'eau de basse mer dans les grandes marées. 

Pour aller de nuit au mouillage avec de grands bâtiments du 



( 21 ) 
commerce, il faudra, à partir du point où se coupent les deux 
directions donne'es par les feux dont nous venons de parler, gou- 
verner de manière à voir toujours la feu de la Hougue ouvert 
de quelques dcgre's à droite , c'est-à-dire du côte du Nord , par 
rapport au fanal de Morsaline. 

(Le feu de Morsaline est de 75 mètres plus élevé que celui de 
la Hougue.) 

Un vaisseau de ligne devra, 'a partir du point de rencontre 
des deux directions précitées, faire route au S. O. du monde 
pour gagner ie mouillage de la grande rade. Il passera, en fai- 
sant cette route, entre le plateau du Ouest-Drix et la pointe 
Nord du banc de la rade. 

Les bateaux de pêche de Saint-Waast, ainsi que les petits 
bâtiments du cabotage qui viendront de nuit chercher un abri 
sur la petite rade de la Hougue , et qui craindront de tomber 
dans le Sud de la partie du mouillage qui est le mieux abrite'e, 
pourront suivre exactement la direction des feux quand la mer 
sera belle. 

Ces bateaux pourront même pénétrer dans la partie septen- 
trionale de la rade, sans courir le risque de tomber sur les 
roches de la Dent et du Gavendcst , en tenant le feu de Morsa- 
line ouvert de quelques degrés à droite, c'est-à-dire du cote du 
Nord, par rapport à celui du fort de la Hougue. 



DEUX FEUX DE PORT DE BARFLEUR. Fixes. 

1 er Fanal, sur le côte gauche de l'entrée du port, à 
21 m. au S. 41° O. de la pointe du rocher situe' vis-à-^ 
vis l'extrémité de la jetée du Nord. 

Lat. 49° 40' 7". — Long. 3° 35' 58" O. 
Élévation 10 m. — Portée 2 1. 

4 



( 22 ) 

2 e Fanal, à 200 m. au S. 41° 0. du premier feu. 

Élévation 10 m. — Porte'e 2 1. 

Ces deux feux, tenus l'un par l'autre, indiquent la direction 
de la passe du port de Bailleur. 



PHARE DE LA. POINTE DE BARFLEUR. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi- 
minute en demi-minute. [0. 1.] 

Sur la pointe de Barfleur (ou de Gatteville). 

Lat. 49° 41' 52". — Long. 3° 36' 10" O. 
Elévation 72 m. — Porte'e 7 I. 

En temps ordinaire, les e'elipses ne paraissent totales qu'au 
delà d'une distance de 3 lieues marines. 



FEUX DE LA RADE DE CHERBOURG. 

Fixes. 

1° DEUX FANAUX DE L'ENTREE EST DE LA RADE. 

Dans l'île Peie'e, sur le Fort-Royal, à 14 m. de distance 
l'un de l'autre. 

Lat. 49° 40' 1 G". — Long. 3° 55 ' 1 5" O. 

Elévation 26 m. — Porte'e 2 I. 



( 23 ) 
{*) 2°FANALDU FORT CENTRAL DE LA DIGUE DE CHERBOURG. 

Varié par des éclats de 3 en 3 minutes. [ 4. ] 
Sur le fort central de la digue. 

Lat. 49° 40' 28". — Long. 3° 57 ' 23" O. 
Elévation 20 m. — Portée 3 I. 
Allume depuis le 1« août 1839. 

3° FANAL DE l'eNTRKE OUEST DE LA RADE. [0. 4. ] 

Sur une tour construite dans fe fort de Querque- 
ville. 

Lat. 49° 40' 2l". — Long. 4° l' 18" O. 
Elévation 18 m. — Portée 3 I. 

Aux approches Je la digue de Cherbourg, on apercevra en 
même temps, lorsque l'horizon ne sera pas brumeux, le feu 
changeant du fort Central, le feu fixe du fort de Querqueville, 
et les deux feux fixes du Fort-Royal de l'île. Pelée. 

II est évident qu'à raison de leurs différences de caractère et 
de leur rapprochement, ces divers feux ne pourront donner lieu 
à aucune méprise de la part des navigateurs. 

4° FANAL DU PORT DE COMMERCE DE CHERBOURG. 

Feu rouge. [ q. 4. ] 

Sur l'extrémité de la jetée Est du port de commerce. 

Elévation 10 m. — Portée 1 I. 

Il est à remarquer que la bouée qui sigualc les approches de 
l'extrémité Ouest de la digue, est placée sur la direction donnée 
par la tourelle de la jetée du port de commerce et l'enveloppe 

4. 



( 84 ) 
du fort du Homet, en sorte que le Jeu rouge sera masqué par- 
ie fort pour les navigateurs qui se trouveront dans l'Ouest de 
cette direction. 



PHARE DU CAP DE LA HAGUE. 

Feu fixe. [ ©. 1.'] 
Sur la rocher dit le Gros-du-Raz , près le cap de la 



Hagtte. 



Lat. 49° 43' 22". — Long. 4° 17' 30" 0. 
Elévation 48 m. — Portée (5 I 



PHARE DU CAP CARTERET (1). 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi- 
minute en demi-minute. 

Sur le cap Carteret. 

Lat. 49" 22' 27". — Long. 4° 8' 40" 0. 
au-dessus du sol. . . . 15" ' 



Élévation J 



au-dessus de la mer. . 80 



Portée 6 1. 



En temps ordinaire , les éclipses ne paraissent totales qu'au 
delà d'une distance de 2 I. ~. 

Allumé depuis le 1 er juillet 1839. 



(1) Ou croit devoir ajouter ici l'indication des feux des Cuijucu et de 
Gucrnescy, dont ïa connaissance est nécessaire anï marins qui naviguent sur 
les cotes de France: 



( «S ) 
PHARE DE GRANV1LLE. 

Feu fixe. [q. 3.] 

Sur le Roc <[e Granvillc, ou cep Lihou, à 4G0 m. duns 
l'Ouest-Nord-Ouest des jetées du port. 

Lat. 48° 50' 7". — Long. 3" 57' l" 0. 

.., ( au-dessus du sol.. . 13 m ) _ 

Elévation* . . , > — Portée S I. 

au-dessus de la mer. . 47 



FEU DE PORT DE GRANVILLE. Fùu. 

nité Sud-Est du môle neuf, à gauche de l'entrée du port. 
Lat. 48° 49' 54" — Long. 3' 50' 32" 0. 
Élévation 8 m. — Portée 1 I. 



PHARES DES CASQUETS. 

Trois feux tournants dontlcs êclîpscsscsuccèdcntdel5 secondes 
en 15 secondes. 

Sur le rocher des (":.-■■ ,"<■.- . :< 6 milles environ de la pointe Nord-Outit do 
l'Uo d'Aurignv. 

Lai. 49» 43' 22". — Long. 4» 42' 51" O. 
Élévation 24 m. — Portée 6 1. 



FED DE PORT DE GUERNESEY. fiï*<. 

Sur l'extrémité de la jetée du Sud, à droito do l'entrée du port. 
Élévation 12 m. — Porté. 



DEPARTEMENT 
D'ILLE- 
ET- VILAINE. Sur le i 



16 ) 



(*) FEU DE PORT DE SAINT-MALO. Fixe. 
oir du nouveau mule des Noires , à gauche de Tcnlrcc du porî. 
Portée 2 milles marins. 



PHARE DU CAP FRÉHEL. 

dépaiitemekt Feu tournant dont les éclipses se succèdent de 2 m. 3 

en 2 m. 3/4. 
Sur le cap Fre'hel. 

Lat. 48° 41 ! 5". — Long. 4° 39' 24" 0. 
au-dessus du sol. . . . 18" 



COTES-DU- 
NORD. 



Elévation 



au-dessus de la mer . . 75 



Portée 6 I. 



(•) PHARE DES BEAUX DE BREHAT. 

Feu fixe. [ O. 1.] 

Sur le plateau de rochers des H eaux de Bre'hat , à 
4 milles marins et- demi au N. 39° 0. de l'île de Bre'hat. 

Lat. 48" 54' 33". — Long. 5° 25' 26" 0. 
Elévation 45 m. — Porte'e 6 I. 

Ce phare de premier ordre remplace, depuis le 1 er février 
1840 , ie fanal provisoire qui avait été installe' sur la roche la 
plus élevée desHe'aux, à 200 mètres au N. 0. de l'emplacement 
de la nouvelle tour. 

II est essentiel d'observer que les cartes du Neptune français, 
ainsi que plusieurs cartes récemment publiées en Angleterre, 



( 27 ) 
indiquent d'une manière extrêmement inexacte les positions re- 
latives des fléaux de Bréhat et des e'eueils de Roc'h-ar-Bcl, de 
la fforaine, de la Roche-Gautier, de Barnouic et des Roches- 
Douvres. Ces positions ont été relevées, en 1830 et 1831 , par 
MM. les ingénieurs-hydrographes de la marine, et la reconnais- 
sance a été terminée en 1838. 

Des cartes complètes de cette partie du littoral ont été pu- 
bliées , à la fin de 1838, par le Dépôt de la marine. 



FEU DES SEPT-ILES. 
Varié par des éclats de 3 en 3 minutes. [0. 4.] 
Sur l'extrémité Est de l'île aux Moines- 

Lat. 48° 52' 46". — Long. 5° 49' 42" 0. 
au-dessus du sol il" 



Elévation 



au-dessus de la mer . . 51 



Portée 3 1. 



PHARE DE L'ILE DE BAS. département 

DO 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute FINISTERE. 
en minute. |_ ©. 1. ] 

Sur un monticule de la partie Ouest de l'île de Bas. 
Lat. 48° 44' 45". — Long. 6° 21' 51" 0. 
i au-dessus du sol. . . . 40" 
au-dessus de la mer. . 68 
En temps ordinaire, les éclipses de ce phare ne paraissent 
totales qu'au delà d'une distance de 3 iieues. 



Éle'vation 



— Portée 8 1. 



( 28 ) 

OCÉAN. 



|| 



PHARE DE L'ILE D'OUESSANT. 

Feu fixe. [ 0. 1. ] 
Sur la pointe Nord-Est de !'i!e. 

Lat. 48° 28' 31". — Long. 7° 23' 41" 0. 
au-dessus du sol 26' 



Elévation 



au-dessus de la mer. . 83 



Porte'e 6 i. 



PHARE DE SAIN'T-MATHIEU. 

Feu tournant dont les éclipses se saccadent de demi- 
minute en demi-minute. [0. 2.] 

Sur la pointe de Saint-Mathieu, à 2 I.-j-. à l'Ouest de 
l'entre'e du goulet de Brest. 

Lat. 48" 19' 50'. — Long. 7° G' 32" O. 
au-dessus du sol. . . 25" 
au-dessus de la mer. 54 



Ele'vation 



— Portée G 1. 



En temps ordinaire , les éclipses ne paraissent totales qu'au 
delà d'une distance de 2 1. ;. 



PHARE DE L'ILE DE SEIN. 
Feu varié par des éclats de 4 en 4 minutes. [0. 1. } 
Sur la pointe Nord de l'île de Sein. 

Lat. 48° 2' 40". —Long. 1° 12' 18" O. 
Elévation 45 m. — Porte'e 1 1. 
Les courtes éclipses qui pre'cèdent et suivent chaque e"clat 



( 29 ) 
ne paraissent totales, en temps ordinaire , qu'au delà d'une dis- 
tance de 3 lieues. 

Allume' depuis le 15 mai 1839. 



Élévation 




PHARE DU BEC DU RAZ DE SEIN. 

Feu fixe. [G. 1.] 

Sur !a partie la plus élevée du Bec du Raz. 

Lat. 48° 2' 22". — Long. 1" 4' 12" 0. 

au-dessus du sol 13' 

au-dessus de la mer. . 79 



Portée 6 I. 



Allumé depuis in 15 mai 1839. 

Les phares de i'ile de Sein et du Bec du Raz gisent , l'un par 
rapport à l'autre , S. 86° 50' E. et N. 86° 50' O. ( du monde ), 
c de 5 '- milles marins (environ 10,000 mètres) , et 
la direction qu'ils donnent est celle de la chaussée de Sein. 

Cette direction passe a 4 encablures environ dans le Sud de 
l'extrémité Nord-Ouest de ladite chaussée. 

Le phare de la pointe du Raz est éloigné de 14 i milles de 
l'extrémité de la chaussée de Sein , et le phare de la pointe Nord 
de l'île de Sein est éloigné de 9 milles seulement de cette même 



h_: 



limite des écueils. 

Quand on viendra atterrir sur là chaussée de Sein par l'Ouest, 
le premier feu dont on aura connaissance sera le feu changeant 
de l'île de Sein. 

Un simple relèvement de ce feu suffira, avec l'indication de 
gisement donnée ci-dessus, pour faire connaître si le navire se 
trouve dans le Sud ou dans le Nord de la direction passant par 
les deux feux. 

Le navigateur qui, par un temps clair, viendra de l'Ouest 
dans la direction des deux phares , commencera à prendre con- 




(30 ) 
naissance du feu du Bec duRaz lorsqu'il ne sera plus qu'il 4 ou 
5 milies marins de l'extrémité occidentale de la chaussée. 

Si l'on a l'intention de passer dans le Sud de la chaussée, il 
faudra gouverner alors de manière h voir le feu fixe du Bec 
du Raz s'ouvrir à droite du feu changeant de l'îie de Sera. 

Si l'on veut, au contraire , donner dans V boise , il faudra gou- 
verner de manière il voir le feu du Bec du Raz s'ouvrir promp- 
tement a gauche du feu de l'île de Sein. i 



PHARE DE PENMARC'H. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi- 
minute en demi-minute. [ ©. 1.] 

Sur la pointe de Penmarc'h, près de l'église de Saint- 
Pierre. 

Lat. 47° 47' 53". — Long. 6° 42' 44" 0. 
Elévation 41 m. — Porte'e 7 I. 
En temps ordinaire , les éclipses ne paraissent totales qu'au 
delà d'une distance de 3 lieues. 



PHARE DE L'ILE DE PENFRET. 

Feu varié par des éclats de 4 en 4 minutes. [ © . 3. ] 

Sur îa pointe Nord de l'île de Penfret , l'une des des 
de Glenan. 

Lat. 47° 43' 17". — Long. 6° 17' 30" 0. 

au-dessus du sol 22 

au-dessus de la mer. . 36 



Élévation 



— Porte'e 5 1. 



Ce nouveau phare de 3'- ordre diffère seulement par la portée 
du feu de 1 er ordre de l'île de Sein , ainsi que du feu de 2 e ordre 
de l'île du Pilier, près de la pointe Nord-Ouest de l'île de Noir- 



( 31 ) 
mouticr. Mais aucune cliance de confusion ne paraît à craindre 
entre ces trois phares, attendu qu'il n'est pas pie'sumabie qu'un 
navigateur venant du large puisse arriver en vue du phare de 
Penfrct sans avoir eu connaissance , soit du phare de Bellc-IIc, 
soit de celui de Penmarc'h, et qu'aux approches de la chausse'c 
de Sein on voit en même temps le feu changeant de l'île de Sein 
et le feu fixe du Bec du Raz. 



GRAND PHARE ET PETIT FEU DE L'ILE DE GROIX. nipAnTEMEKT 
Fixes. MORBIHAN. 

1° GRAND PHARE DE LA PARTIE NORD-OUEST. [ ©. 1. ] 

Dans la partie Nord-Ouest de l'île , à 500 mètres au 

S. E. -j- S. de la pointe de Pen-Men. 

Lat. 47° 38' 50". — Long. 5° 50' 50" 0. 

. , j au-dessus du sol 23'" j , , 

Elévation . , . en i — Portée G I. 

( au-dessus delà mer. . 59 ) 

Allume depuis le 1 er avril 1839. 

2° PETIT FEU DE LA POINTE ORIENTALE. [©. 4.] 

Sur le Tort de la Croix , à la pointe orientale de l'île. 
Lat. 47° 38' 5". — Long. 5° 45' 22" 0. 

au-dessus du sol 7" 

au-dessus de la mer. . 47 
N. B. Ce feu se trouve masque', dans la direction des îles de 
Glenan , par les hauteurs de la partie Ouest de l'ile de Groii. 



Élévation 



— Portée 3 1. 



FEU DE PORT DE PALAIS. 
Fixe, [ ©. 4. ] 
Sur le musoirdu grand môle, à gauche de l'entrée du 
port de Palais, à Belle-Ile. 



( 33 ) 

Lat. 47° 20' 53". — Long. 5° 29' 28" O. 

Élévation 9 m. — Portée 3 1. 



PHARE DE BELLE-ILE. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en 
minute. [0. 1.] 

Sur le plateau voisin; de la petite anse de Goulfur, 

dans la partie Sud-Ouest de l'île. 

Lat. 47° 18' 43". — Long. 5° 33' 52" 0. 

- , 1 au-dessus du so! 4C m ) _ , 

Elévation . , . „ , \ — Portée 8 1. 

( au-dessus de m mer. . 84 ) 

En temps ordinaire , les éclipses du phare de Belle-Ile ne pa- 
raissent totales qu'au deià d'une distance de 3 lieues. 

Ce feu pre'sente à peu près les mêmes apparences que celui 
qui signale le rocher du Four, près du Croisic. Mais les chances 
de confusion se trouvent écartées par cette circonstance qu'un 
navigateur venant du large ne peut guère arriver en vue du 
phare du Four sans avoir eu connaissance, soit du phare de 
l'île d'Yeu, soit du phare du Pilier, soit enfin de celui qui est 
allume' sur Belle-Ile et du petit feu qui signale l'île d'Hœdic. 



FEU DE L'ILE D'HŒDIC. 

Fixe-. [©. 4.] 

Sur un monticule situé à 550 mètres à l'Ouest de fa 

pointe orientale de Ide. 

Lat. 47° 20' 32". — Long. 5° 12' 20" 0. 

• , , . ( au-dessus du sol 12 m ) _ 

Elévation i . , , ■ J — Portée 3 I. 

f au-dessus de la mer. . 2(> 



( 33 ) 

(*) FANAL DE PORT-NAVALO. {En consirtictlon.) 

Un petit fanal il feu Die, de 3 lieues de portée , sera établi , avant l'hiver 
de 1841, au sommet de la tourelle récemment construite sur la pointo do 
Port-Nevalo , coté droit de l'entrée du Morbihan. 



FEU DE LA POINTE DE PENLAN. 

Fixe. [0.4.] 

Sur la pointe de Penlan, rive Nord de l'embouchure 
de la Vilaine. 

Lat. 47° 31' 0". — Long. 4° 50' 20" O. 
Kie'vation 16 m. — Porte'e 3 1. 



PHARE DU FOUR. 

DÉPARTEMENT 

feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en i"}?™» 

minute. inférieure. 

Sur le rocher du Four, à 3 milles marins et demi à 
l'Ouest de la pointe du Croisic. 

Lat. 47° 17' 53". — Long. 4° 58' 18" O. 

Elévation 17 m. — Porte'e 5 1. 



DEUX FEUX DE PORT DU CROISIC. 
1" Fanal: Près du rivage, à 450 mètres au H. 2G° O. de l'église. 
Élévation 3 m. — Portée 1 1. 



( 34 ) 

2' Fanai.. A 46 mitres au Sud-Sud-Est du premier. 
Élévation 9 m. — Portée 1 I. 

Ces deux feux, tenus l'un par l'autre, donnent la direction de la passi 
du port. 

II est essentiel d'observer que cette direction range de fort près deu; 
roches situées h 1/2 millo au S. 30° E. de la balise du rocher te Trékio, les. 
quelles découvrent de 3 à 5 pieds do hauteur en basse marée de vive eau 
Il y aurait donc imprudence à s'engager de nuit dans ce chenal sans le se- 
cours d'un pilote. 



DEUX PHARES DES TOURS D'AIGUILLON ET 
DU COMMERCE. [0. 3 p.] 

Sur ia rive Nord de l'embouchure de la Loire, à 
1,950 mètres de distance l'un de l'autre; direction S. 31° 
0. etN. 31° E. 

La tour d'aval, dite d'Aiguillon, est situe'e à 1 1. au S. 
55° 0. de l'église de Saint-Nazaire. 

1° Phare d'Aiguillon. — Feu d'aval. Fixe. 

Lat. 47° 14' 33". — Long. 4° 36' l" 0. 

- , ( au-dessus du sol 1 8"' ) 

Elévation { , , , „ . — Portée 4 1. 

( au-dessus de la mer. . 34 ) 

2° Phare du Commerce. — Feu d'amont. Varié par 
des éclats de 3 en 3 minutes. 

Lat. 47° 15' 27". — Long. 4° 35' 12" 0. 

au-dessus du sol 14"' ) 

au-dessus de la mer. . 39 

La direction don nue par ces deux phares passe sur la pointe 

orientale du banc des Charpentiers. Dans l'état actuel de la 

barre, il faut, pour éviter ce banc, gouverner de manière à 



Êle'vation 



— Portée 4 1.4- 



( 35 ) 

voir le feu changeant île la tour du Commerce un peu à droite 
du feu permanent de la tour d'Aiguillon. 



FEU DE PORT DE SAINT-NAZAIRE. 

Fixe. [0. 4.]. 

Sur Icmusoir du nouveau môle de Saint-Nazaire, rive 
Nord de l'embouchure de la Loire. 

Lat. 47° 10' 17". — Long. 4° 32' 3" 0. 
Élévation 8 m. — Portée 2 I. |. 



PHARE DU PILIER. „i D ..,™.«, 

DEPARTEMENT 

Feu varié par des éclats de 4 en 4 minutes. [0.2.] la vendée. 

Sur la pointe Nord-Ouest de l'île du Pilier, à 2 ~ milles 
de la pointe Nord-Ouest de l'île de Noirmoutier. 
Lat. 47° 2' 36". — Long. 4° 4l' 54" 0. 
Elévation 32 m. — Porte'e G 1. 



PHARE DE L'ILE D'YEU. 
Feu fixe. [0.1.] 
Sur la butte de Petite-Foule, à 1,700 m. de la pointe 
Nord-Ouest de l'île. 

Lat. 46° 43' 5". — Long. 4° 43' 9" 0. 

• , . j au-dessus du sol 33 ra ) 

Elévation { , , . „ , } — Portée 6 I. 

au-dessus de la mer. . 54 



(36) 
DEUX FEUX DU PORT -BRETON DE L'ILE DTEU, 

Fixes. 

1 er Fanal, sur l'extrémité de la jetée extérieure, à 
droite de l'eiitiée du port. [O. 4.] 

Lat. 46° 43' 37". — Long. 4° 41 ' 8" O. 
Elévation 1m. — Portée 3 I. 

2° Fanal, au fond du port, à 2C0 m. du feu de la 
jetée. 

Élévation 15 m. — Portée 3 1. 

Ces deux feux, tenus l'un parï'autie, indiquent la direction 
de la passe du Port-Breton. 



PHARE DE LA CHAUME. 

Feu fixe. 

Sur le quai de la Chaume, côté Ouest de l'entrée du 
port des Sables-d'Olonne. 

Lat. 46° 29' 42". — Long. 4° 7' 59" O. 

. , l au-dessus du sol 26 m j 

Elévation- , , . „„ [ — Portée 31. y 

au-dessus de la mer. . 36 



FEU DE PORT DES SABLES-D'OLONNE. 

Feu fixe. [©. 4.] 

; / ' ' ' 

Sur la tête de la grande jetée, côte Est de l'entrée 
du port. 



(37 ) 

Lat. 46° 29' 28". — Long. 4° 7' 44" 0. 

Élévation 7 m. — Portée 3 I. 

Le feu de la jetée, tenu par le feu de la Chaume, donne la 
direction du grand chenal. 



FEUX DU PERTUIS-BRETON. 

Fixes, — [©. 4.] 

1 er FANAL.surla pointe du Grouin-du-Cou, commune 

de la Tranche, à 7 milles marins au N. 32° E du phare 

des Baleines. 

Lat. 46° 20' 48". — Long. 3° 48' 28" 0. 

_, , ( au-dessus du sol 9 m ) _ 

Elévation { , , , „ — Portée 3 1. 

( au-dessus de la mer. .18 ) 

2 e Fanal, sur la pointe de l'Aiguillon, à 7 milles ma- 
rins au N. 5.9° E. du port Saint-Martin de l'île de Ré. 

Lat. 46' 16° 15".— Long. 3° 32' 58" 0. 
Élévation 10 m. — Portée 3 1. 



PHARE DES BALEINES (île de bé.) 



DEPARTEMENT 



_ , - . „ , , „,, LA CHAMÎNTE- 

P eu tournant dont les éclipses se succèdent de minute 3/4 INFERIEURE. 
en minute 3j4. 

Sur la pointe Nord-Ouest de l'île de Ré. 

Lat. 46° 14' 44". — Long. 3° 53' 57" 0. 

Élévation 26 m. — Portée 6 1. 

Les éclats du phare des Baleines sont inégaux. A chaque 
grand éclat succède un éclat d'un tiers moins fort. 



( 38 ) 
FEU DU PORT DE SAINT-MARTIN ( île du ré.) 

Fixe. 

Sur l'angle saillant du demi-bastion, à 100 m. à l'Est 
de l'entrée du port. 

Lat. 46° 12' 26". — Long. 3° 42' G" 0. 
Elévation 12 m. — Porte'e 2 I. 



PHARE DE LA POINTE DE CHAUVEAU 
{En, 



La tour en construction sur la pointe de Chauvcau, par ÙB" S' 2" de lat. 
cl 3° 36' 39" de long. 0. , sera signale par un feu fiic de <i lieues de portée. 

FEU DE PORT DE LA ROCHELLE. 

Fixe. 

A 14 m. à l'Est de la tour de la Lanterne , côte' gauche 
de l'entrée du port. 

Elévation 14 m. — Portée 3 1. 

On évite les rochers de la pointe de Chauvcau , ainsi que le 
plateau du Lavardin, en gouvernant de manière U ce que le 
fanal de La Rochelle ne soit pas masque' par la tour de la 
Lanterne. 

N. B. Une tour pleine, dont les fondations sont commencées, 
remplacera la balise en bois qui signale l'e'cueil du Lavardin. 



PHARE DE CHASSIRON (île b'oléron.) 
Feu fixe [ ©. 1.] 
Sur la pointe Nord-Ouest do l'ife d'Oléron. 









( 39 ) 










Lut. 


46° 


2' 5l". — Long. 3" 


44' 


51 


0. 


Élévation \ 


au- 
au- 


dessus de la mer. . 


43" 
50 




- Portée G 1. 








FEU DE L'ILE D'AIX. 












Fixe. 








Sur 


le fort, à 


la pointe S. de l'île 










Lat 


46 


° 0' 36". — Long. 3 


30' 


55 


'0. 






ÉIc 


vation 17 m. — Por 


te'e 2 1. 









FEU DE LA POINTE DE LA COUBItE. 

Fuse. [©. 4.] 

Sur la pointe de la Coubre, côté Nord de l'embouchure 
de la Gironde, à 2 1. et demie au N. 28° 0. du phare de 
Cordouan. 

Lat. 45" 41' 30".— Long. 3° 35' 34" 0. 
Elévation 11 m. — Porte'e 3 1. 



FEU DE LA TOUR DE TERRE-NEGRE. 
Fixe. [ q. 4.] 

Sur la tour de Terre- Nègre, rive Nord de l'embou- 
chure de la Gironde. 

Lat. 45° 38' 47".— Long. 3° 2G' 38" O. 
Élévation 3G m. — Portée 3 1. 



( 40 ) 

Ce fanal a pour objet île faciliter aux navigateurs qui entrent 
de nuit par la passe du Nord , les moyens d'éviter les dangers de 
la Barre-à-l' Anglais. 

H n'est visible que dans le Sud de la ligne passant parla 
tour même de Terre-Nègre et celle de Saint-Palais, amers gisant 
l'un par rapport à l'autre S. 79° N. et N. 79° S. du monde. 

Pour faire usage du nouveau feu , en entrant dans la Gironde 
par la passe du Nord , les navigateurs devront se conformer aux 
indications suivantes : 

Lorsqu'ils seront parvenus au S. du monde du petit feu fixe 
delà pointe de la Coubre (c'est-à-dire lorsqu'ils relèveront ce 
feu au N. N. E. du compas), ils devront ebanger de route, en 
gouvernant sur le pbare à s'clipses de Cordouan , jusqu'au mo- 
ment où ils commenceront à apercevoir le feu de Terre-Nègre. 
Ils se dirigeront alors sur ce feu, en s'ecartant le moins possible 
de la ligne dans laquelle ils le relèveront a l'E. \ S. E. du monde 
(S. E. i E. du compas), jusqu'à ce qu'ils relèvent Cordouan au S. 
du monde (S. S. 0. du compas); après quoi ils changeront de 
route une troisième fois en portant au S. E. \ E. du monde ( S. 
E. j S. du compas). 

II est très-essentiel de remarquer que le feu de Terre-Nègre, 
n'e'tant point visible dans l'Ouest de la pointe de la Coubre , sur 
la direction à suivre pour entrer dans la passe du Nord, ne 
pourra guider les navigateurs venant du large que lorsqu'ils 
auront double' cette pointe. 

Une autre observation sur laquelle on ne saurait trop insister, 
c'est que malgré les facilités nouvelles que peut donner le feu 
de Terre-Nègre aux navigateurs pour éviter la Barre-à-I'An- 
gïais, ils ne devront s'engager de nuit dans l'embouchure de la 
Gironde qu'en cas d'absolue nécessité, attendu que les dangers 
y sont très-multipliés et que la brume pourra souvent empêcher 
d'apercevoir les feux. 



^^amm 



( '11 ) 

FEU DE PORT DE ROYAN. Fixe. 
Sur la pointe dite du Corps-de-Garde , à l'origine de 
la jete'e, et à 140 ni. de son musoir. 

Lat. 45° 37' 8". — Long. 3° 22' 3" 0. 
Élévation U in. — Portée 2 1. 



PHARE DE CORDOUAN. département 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute LA GIRONDE. 
en minute. [ © , 1 . ] 

Sur le rocher de Cordouan , à l'embouchure de la 
Gironde. 

Lat. 45°. 35' 14". — Long. 3° 30' 39" 0. 
Elévation 63 m. — Portée 8 1. 

Chaque grand éclat de ce phare est immédiatement précédé 
d'un éclat moins brillant. Les éclipses ne paraissent totales, 
on temps ordinaire , qu'au delii d'une distance de 3 lieues. 



FEU DE LA POINTE DE GRAVE. 

Fixe. [0. 4.] 

Sur un échafauden charpente élevésur lefortde Grave, 

à 1 lieue et demie au S. 8 1° E. du phare de Cordouan. 

Lat. 45° 34' 18". — Long. 3° 23' 57" 0. 

Elévation 12 m. — Portée 3 1. 



I la: DE PORT DE PAU1LLAC. fixe. 
[Rive gauche de la Gironde.] 



DEPARTEMENT 



BASSES- 
PYRÉNÉES. 



tm.au 11' 55". — Long. 3° /,' 5;V (). 
Élévation G m. — Portée 2 1. 



PEU DE PORT DE BLAYE. 
[Rive droite de la Gironde. ] 
Sur l'embarcadère dxi port. 

I.at. 45° 7 ' 25".— Long. 3° 0' 15" O. 
Élévation 5 m. — Portée 2 I. 



( ; J PHARE DU BASSIN D'ARCACHON. ( En construction. ) 

La tour récemment construite sur le cap Eerret, à 3,000 mètres au Nord 

de l'entrée actuelle du bassin d'Arcachon (par 44° 33' 43" de latitude et 

3° 35' 15" du longitude O.), sera signalée par nnfcujixc de G lieues de portée. 

On présume que ce nouveau feu sera allumé avant l'hiver de 1841- 



PH4RE DE BIARRITZ. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi- 
minute en demi-minute. [ 3 . 1 . ] 
Sur la pointe de Saint - Martin de Biarritz , au 
N. 5° 30' O. de l'église de ce village. 

Lat. 43° 29' 38". —Long. 3° 53' 28'' O. 

/,, i au-dessus du sol. . .. 44 m ) , , 

Elévation j , . . _„ / — Portée 7 1. 

( au-dessus , de la mer. . '3 I 

Kn temps ordinaire f ips éclipses ne paraissent totales qu'au 

delà d'une dislance de 3 lieues. 



FEU DE PORT DE SOCOA. Fixe. 
A l'entrée de la baie de Saint-Jean de Luz, côte' Ouest. 
Lat. 43° 23' 44". —Long. 4° l' 28" O. 
Élévation 30 m. — Portée 2 1. 



( 43 } 
MÉDITERRANÉE ! . 

PHARE DU CAP BÉARN. 



DEPARTEMENT 



_ „ , PYRENEES- 

F BU jixe. [ . 1 . j ORIENTALES. 

Sur le mont Béarn, à -800 mètres au Sud-Est de l'en- 
trée de Port-Vendres. 

Lat. 42° 30' 45". — Long. 0° 47' E. 

( au-dessus du sol.. . . 9 m ) _ , , 
Elévation . — Portée 6 I. 

/ au-dessus de la mer. 220 ) 



[l] A celle série des phares français de ia Méditerranée, on peut ajouter 
les deux feux d'Oran et d'Alger. 

(«) PHARE D'ORAN. 

Sur le fort de Mcrs-ol-KéI)ir,ù droite.de l'entrée du port. 
Lat. 35° 44' 21". — Long. 3" V 25" 0. 
Klévation 3C ni. — Portée 5 4. 

Les éclipses ne paraissent totales, en temps ordinaire, qu'au delà d'une 
distance de 2 lieues marines. Le petit feu fixe, que l'on aperçoit dans les in- 
tervalles des Sciais de l'appareil touillant, est produit par un appareil addi- 
tionnel. [©. -i.] 

L'ancien l'anal il feu fixe de Alcrs-el-Kéiiir a été remplacé par lo fanal à 
éclipses le 1" septembre 1839. 

llest à remarquer que le nouveau feu présente exactement les mêmes ap~ 
purenecs que celui tlu môle d'Alger; mats la tlistance qui sépare ces deiuc 
fiauc est trop grande pour qu'il 'y ait possibilité de confusion. 



PHARE D'ALGER. 



Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute en 
demi-minute. 



( 44 ) 

FEU DE PORT-VENDRES. Fixe. 

Sur le fort du Fanal , côte' droit de l'entrée du port. 

Lat. 42° 31' 25". — Long. 0° 46' 30" E. 

i au-dessus du sol 21'") , . 

Elévation , , . „„ ,, -Portée 2 1. 7 . 

au-dessus de la mer.. 33 ) 



DEPARTEMENT 

DE 

L'AUDE. 



FEU DE PORT DE LA NOUVELLE. [Fixe., ©. 4.] 

Sur l'extrémité" de la jetée de l'Ouest, côté gauche de 
l'entrée du chenal. 

Lat. 43° 1 ' 0". — Long. 0° 43' 30" E. 
Élévation 10 m. — Portée 3 I. 



„„„.„,„,„„„, FEU DE PORT DAGDE. Fixe. 

DEPARTEMENT 

L'HÉRAULT. Sur l'extrémité de la jetée de l'Est , à droite de l'entrée 
du chenal. 

Lat. 43° 16' 45". — Long. 1° 6/ 30" E. 
Élévation 9 m. — Portée 2 I. 



Lat. 36° 47' 20". — Long. 0° 44' 10" E. 
Élévation 37 m. — Portée 5 I. 

Les éclipses ne paraissent totales, en temps ordinaire, qu'au delà d'uni 
distance de 2 lieues marines. Le petit feu fixe, que l'on aperçoit dans les in- 
tervalles des éclats de l'appareil tournant, est produit parmi appareil addi- 
tionnel. [ ©. 4.] 

L'ancien fanaï à feu fixe du môle d'Alger a été remplacé par te nouveal 
fenal le 18 novembre 1834. 



( 45 ) 
FEU DU FORT BRESCOU. 

Fixe. [0. 4.] 

Sur le bastion Sud-Est du fort établi sur i'ilot do Bres- 
cou, à 1 1. à l'E. S. E. de l'embouchure de l'Hérault. 

Lat. 43° 15' 30". — Long. 1°9' 45" E. 
Élévation 18 m. — Portée 3 1. 



PHARE DU MONT D'AGDE. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute 
en minute. [ O. 1. ] 

Sur le montd'Agde, ou de Saint-Loup, à 5,200 m. 
au N. 66° 30' E. de l'embouchure de l'Hérault. 

Lat. 43° 17' 50". — Long. 1°0 J 15" E. 

1 au-dessus du sol. .. . 14"*) 

Elévation \ , , . .„„ [ Portée 9 1. 

( au-dessus de la nier. 126 ) 

En temps ordinaire, les éclipses de ce phare ne paraissent 
totales qu'au delà d'une distance de 3 lieues. 



FEUX DU PORT DE CETTE. 
Fixes. 

1° PHARE DU MOLE SAINT-LOUIS. 

Sur le fort Saint-Louis , à l'extrémité du môle du même 
nom, à gauche de l'entrée du port. 

Lat. 43° 23' 45". — Long. 1° 22' 0". E. 
Élévation 25 m. — Portée 3 1. 



( 4G ) 
2° DEUX FANAUX DU FORT RICHELIEU. 

Installes à l'aplomb l'un de l'autre, sur l'amer voisin de 
cefort, à740 m. àl'Ouest du phare du môle Saint-Louis. 
Elévation moyenne 60 m. — Porte'e 1 1. -j-. 

Ces deux feux se confondent en un seul au delà d'une distance 
de 1 mille j. Tenus par le phare du mole Saint-Louis, iïs in- 
diquent la direction a suivre pour donner dans le milieu de la 
passe Nord-Est du port. 



défautement PHARE D'AIGUES-MORTES. 

Gard. Feu varié par des éclats de 4 en 4 minutes. [O. 3. ] 

Sur le môle Nord-Ouest du Grau-du-Roi , à 1 70 m. de 
son extre'mite'. 

Lat. 43° 32' 0". — Long. 1° 47' 45" E. 
Elévation 20 m. — Portée 5 I. 



DEPARTES! UNI 



BOUCHES-DU- 
RHOXE. 



PHARE PROVISOIRE DE LA CAMARGUE. 

Feu fixe. [©. 4.] 

Sur la rive gauche de l'embouchure du Vieux-Rhône, 
à 2 milles marins au S. E. | S. de la vieille tour de Saint- 
Genest. 

Lat. 43° 20' 30". — Long. 2° 20' 30" E (?) 

Elévation 15 m. — Porte'e 3 1. 

La tour re'ccmment construite près du fanal provisoire de la 
Camargue sera signale'e par un feu fixe de G lieues de portée , 
qui remplacera le fanal provisoire. 

On présume tjue le nouveau feu sera allumé avant l'hiver 
de 4841. 



( 47 ) 

DEUX FEUX DE PORT DE BOUC. Fixes. [0.4.] 

1 er Fanai-, sur la tête du môle , à gauche de l'entre'e 
du port. 

Élévation 1G m. — Portée 3 1. 

2" Fanal, sur la tour du Fort, à droite de l'entrée 
du port. 

Lat. 43° 23' 27". — Long. 2° 38' 47" Ë. 
Élévation 30 m. — Portée 3 I. 



DEUX FEUX DE PORT DE MARSEILLE. [0. 4.] 
1 er Fanal. — Feu fixe. 

Au pied de la tour du fort Saint- Jean, à gauche de 
l'entrée du port. 

Lat. 43° 17' 45". — Long. 3° i' 26" E. 
Élévation 9 ni. — Portée 3 I. 

2 e Fanal. — Feu varié par des éclats de 3 en 3 minutes. 

Sur fa pointe dite Tête-de-More , entre l'anse de la 
Réserve et celle du Pharo, à droite de l'entrée du port. 

Lat. 43° 17' 43". — Long. 3° l' 15" E. 
Élévation 19 m. — Portée 3 1. 
Ces deux feux se trouvent masqués , dans la direction du Sud- 
Est, par la butte du Pharo. 



( 48 ) 

PHARE DE PLANIER. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi- 
minute en demi-minute. [ 1. ] 

Sur le rocher de Planier, à 2 lieues - au Sud-Ouest de 
l'entrée du port de Marseille. 

Lat. 43° 11' 57" Long. 2° 53' 38" E. 

Élévation 40 m. — Porte'e 7 I. 
En temps ordinaire, ïes éclipses de ce phare ne paraissent 
totales qu'au delà d'une distance de 3 lieues. 



FANAL DU PORT DE CASSIS. 
( En conslnulion.) 



Va petit fanai ù feu Gxc, de trois licuc 


de portée, sera installé au somu 


de lu tourelle récemment construite, sur 


le coté gauche de l'entrée du p 


de Cassis. 




Ce nouveau feu sera allumé avant Vhn 


er de 1841 , et à partir de la ma 


époque que le feu qui signalera le musoi 


du nouveau môle de la Ciotat. 


L'éclairage des deux ports différera ci 


ce qu'il y aura deux fanaux a 


Ciotat cl un seul k Cassis. 





FEU DE PORT DE LA CIOTAT. Fixe. [O. 4.] 
Sur le fort Be'rouard , côte' droit de i'entre'e du port. 
Lat. 43° 10' 56". — Long. 3° 16' 28" E. 
Ele'vation 25 m. — Porte'e 3 1. 
Le port de la Ciotat sera signale , avant l'hiver prochain , par 
un second feu fixe, qui sera allumé au sommet de la tourelle ré- 
cemment construite sur Icmusoir du nouveau mole, à 110 mètres 
au S. E. du fanal du fort Be'rouard. 

Ces deux feux écarteront toute chance de confusion entre le 
poil de la Ciotat et celui de Cassis, dont l'entrée sera signalée 
par un seul feu fixe. 



( 49 ) 

PHARE DE L'ILE DE PORQUEROLLES. département 

Feu varié par des éclats de 4 en 4 minutes. [ © l .] VAR. 

Sur la pointe Sud île l'île , entre le cap d'Arme et te 

cap Roux. 

Lat. 42° 59' 1". — Long. 3° 52' 15"E (?) 

, , ( au-dessus du sol. ... 1 ~i m ) 

Elévation { . . , „„ \ Portée 1 i. 

( au-dessus de la mer. . 80 ) 

Les courtes éclipses qui précèdent et suivent chaque éclat ne 
paraissent totales qu'an delà d'une distance de 3 lieues. 



PHARE DE L'ILE DU LEVANT, ou du TITAN. 
Feu fixe. [©. 3.1 
Sur la pointe orientale de l'île. 

Lat. 43° 2' 30". — Long. 4° 9' 50" E. 

. , ( Au-dessus du sol. . . . 12 m ) ^ , 

Elévation' . . , , _„ \ Portée 5 1. 

( Au-dessus de la mer. 75 



PHARE DU CAP CAMARAT. ou CAP LARDIER. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en 
minute. [©. 1.] 

Sur le cap Camarat, ou cap Lardier. 

Lat. 43° 11' 50". — Long. 4° 21' 30" E. 

., , ( Au-dessus du sol. . . 2l m ) 

Elévation , , , , .,,,„} Portée 9 I. 

( Au-dessus de la mer. 130 ) 

En temps ordinaire , les éclipses ne paraissent totales qu'au 
delà d'une distance de 3 lieues. 

II «st à observer qu'à la distance de 5 à lieues, les appa- 
rences du feu du cap Camarat ne se distinguent de celles du l'eu 



( 50 ) 
de l'île Planier (situé par 43° 1 ï 57" de latitude, et 2» 53' 38" 
île longitude E.) qu'en ce que les éclipses du premier se suc- 
cèdent de minute en minute , tandis que celles du second ne sont 
séparées que par des intervalles d'une demi-minute. Cette diffé- 
rence est assez marquée pour ne pas échapper il un observateur 
attentif; au surplus, les chances de méprise sont d'autant moins 
à craindre , que les positions géographiques des deux phares dont 
il s'agit différent de près d'un degré et demi en longitude. II ne 
pourra d'ailleurs arriver que fort rarement qu'un navigateur se 
trouve en vue du nouveau phare sans avoir pris connaissance, 
soit du phare à feu fixe d'Antibes, situé àmoins de 10 lieues ma- 
rines dans ie Nord-Est du cap Camarat, soit, du côté de l'Ouest, 
des deux phares des îles de PorqueroIIes et du Levant, qui ne 
sont respectivement éloignés du même cap que de 25 et de 
13 milles marins. 

// est encore essentiel de remarquer que les noms inscrits sur 
diverses cartes du littoral de la Méditerranée pourraient faire 
confondre le cap Camarat, ou cap Lardier, avec le cap Taillât, 
sur lequel existait une ancienne tour désignée sous le nom de 
Camarat par la carte hydrographique des côtes du département 
du Var publiée en ■1793. Cette tour était située à une lieue ma- 
rine au S. 37° 0. du cap Camarat. 



PHARE D'ANTIBES, ou DE LA GAROUPPE. 

Feu fixe. [0. 1.] 

Sur la presqu'île de la Garouppe, ù un mille et demi 

au Sud d'Antibes, près de la chapelle de Nofre-Damc de 

la Garde. 

Lat. 43° 33' 51". — Long. 4° 47' 44" E. 

( au-dessus du sol. .. . 24 m ) 

Elévation l , , , ._„ } Portée G 1. 

( au-dessus de la mer. 103 ) 

Les navigateurs qui portent sur Antibescn venant de la par- 



( 51 ) 
tic de l'Est, peuvent voir en même temps, lorsqu'ils approchent 
de Villcfranche , le Jeu tournant de la tour de ce port'(situe' par 
43° 40' 30" de latitude, et 4° 59' 2G" de longitude E.), le feu 
varié par des éclats de l'entrée du port d'Antibes_( situe' par 
43° 35' 10" de latitude, et 4° 47'31" de longitude E.), et le feu 
fixe de la Garouppc. Mais ce dernier phare est seul aperçu des 
navigateurs venant de la partie du Sud et du Sud-Ouest, tant 
qu'ils n'ont pas double' la presqu'île. 



FEU DE PORT D'ANTIBES. 

Varié par des éclats de 2 en 2 minutes. [0. 4.] 

Sur l'extrémité du môle oriental, à gauche de I'entre'e 
du port. 

Lat. 43° 35' 10". — Long. 4°47'3l"E. 
Ele'vation 15 m. — Portée 3 1. 



FEU DE PORT DE BASTIA. Fixe. [Q.4.] 
Sur l'extre'mite' du môle, à droite de I'entre'e du port. 
Lat. 42° 41' 48". — Long. 7° 6'45"E. 
Ele'vation 1G m. — Porte'e 3 I. 

L'Ingénieur en chef Directeur, 
Secrétaire delà Commission des phares , 

Signe' L. Fresnel. 

Vu par le Sous-Secrétaire d'État des 
Travaux publics , 

Signe LEGRAND. 



© École Nationale des Ponts et Chaussées 



( 32 ) 

TABLE ALPHABÉTIQUE 

DES PHARES ET FANAUX. 



N. B. On a distingué par des caractères italiques les noms des 
phares des trois premiers ordres. — Quelques phares et fanaux 
figurent dans cette table sous plusieurs noms. 



Pages. 

Agdc {Mont il'}, ou de Saint-Loup 45 

Agde (Port d') 44 

Aiguesmortes 46 

Aiguillon (Pointe de F) , Pertuis-Brcton 37 

Aiguillon { Tour d"), embouchure de la Loire 34 

Ailla {Cap deV) 13 

Aix (Ile d') 39 

Aizier (Basse Seine) 10 

Alger ' 43 

Alpreck (Pointe d'), près Boulogne 10 

Antibcs (Mole d') 51 

Amibes {Presqu'île il'), ou de laGarouppe 50 

Arcacîion {Bassin il') 42 

Baleines {Pointe des), île de Rd 37 

Barjlcur {Pointe de"), ou de Gattcvillc 22 

Barfleur (Port de) 21 

Bas {Ile de) 27 

Bassin d'Arcaehon 42 

Bastia 51 

Bèarn {Cap) 43 

Bec du Raz 29 

Belle-Ile , 32 



( 53 ) 



Berck (Pointe de) 1 1 

Bcrville (Basse Seine) 1" 

Biarritz 42 

Blaye ( Port de ) 42 

Bouc (Port de) 47 

Boulogne 9 

Brescou ( Fort ) 45 

Breton (Port-) , île d'Ycu 36 

Brotonne (Forêt de) (Basse Seine) . 16 

Calais ( Fort-Rouge de ) 8 

Calais ( Tour centrale de) 8 

Camarat {Cap), ou Lardicr 49 

Camargue (La) 46 

Candie (Embouchure de la) 10 

Cartcret (Cap) 24 

Casquels ( Rochers des ) 25 

Cassis 48 

Caudebecquet (Basse Seine) 16 

Cayeux ■ 11 

Cette (Môle Saint-Louis) 45 

Cette (Fanaux du fort Richelieu) 46 

Chassiron (Pointe de) , île d'OIéron 38 

Chaume (La), Sablcs-d'OIonne 36 

Cherbourg (Rade de) 22 

Chauvcau 38 

Ciolat (La) (Pointe de) 48 

Commerce ( Tour du), embouchure de la Loire 34 

Cordouan (Rocher de), embouchure de la Gironde 41 

Coubre (Pointe de la) , ibid 39 

Courseules 18 

Courval (Basse Seine) 16 

Croisic ( Le ) 33 

Dieppe 12 



( 34 ) 

Dunkcrque (Jctc'c O. de) 1 

Dunkerque ( Tour de l'Heuguenar , à) 1 

Étaples (Baie d') 10 

Faraman , à l'extrémité S. de la Camargue 46 

Fc'camp (Jetée N. de) 14 

Fécamp (Mont de la Vierge , près ) 14 

Forêt de Brotonne 16 

Fort-Rouge de Calais 8 

Four (Rocher du) , près le Croisic 33 

Fréhel (Cap) 26 

Garouppe ( Presqu'île de la) ou d'Antibes .• 50 

Gatteville (Pointe de) ou de Barfleur 22 

Grand-Camp 19 

Granviilc (Môle de) 25 

Granrillc ( Roc de) 25 

Grave (Pointe de), à l'embouchure de la Gironde 41 

Graçelines 8 

Griiiez ( Cap ) , grand pliare . . . , 9 

Grincz (Cap), petit feu 9 

Groix (Pointe E. de l'île de) 31 

Groix (Pointe N. O. de l'Ile de) 31 

Gros-du-Raz (Rocher du), près du cap de la Hague 24 

Gros-Heur (Basse Seiue) 16 

Grouin-du-Cou, Pertuis-Breton 3" 

Guernesey(llede) 25 

Haguc(Cap delà) 24 

Havre ( Le ) 15 

Hèaux de llré/tat 26 

Heuguenar ( Tour de l') 1 

Hèee (Cap de la) 14 

Hoc (Pointe du) 15 

Hodc ( Pointe du ) ( Basse Seine ) 15 

(havelines, Phare et fanaux 8 



( 55 ) 

P»ge.. 

Hœdic (Ile d') 32 

Honfieur 17 

Hougue ( Rade de la ) 30 

Hourdel (Pointe du) 11 

Lardier ( Cap ) ou Camarat 49 

Levant ( Ile du) , ou du Titan 49 

Lihou ( Cap ) , près l'entrée du port de Granvillc 25 

Lornel ( embouchure de la Canche) 10 

Maïo (Saint-) 26 

Marcouf ( Saint-) 19 

Marseille 47 

Martin de l'île de Ré ( Saint-) 38 

Mathieu ( Saint- ) 28 

Mers-el-Kêbir, près d'Oran 43 

Mcsnil ( Le ) ( Basse Seine) 15 

Moines (Ileiaux), Tune des Sept-lles 27 

Mont d'Agde ou de Saint-Loup 45 

Morsaïine'( Butte de ) 20 

Navalo ( Port- ) 33 

Nazairc ( Saint- ) 35 

Neuville (La) (Basse Seine ) 16 

Nouvelle (La) 44 

Oran 43 

Orne (Embouchure de 1') • 18 

Ouessanl (Ile d') 28 

Oyestreham 18 

Palais 31 

Pauillac 42 

Pelée ( Ile ) 22 

Penfrct (Ile de) 30 

Penlan (Pointe de) 33 

Pemnarc'h 30 

Pertuis-Breton 37 



( 5C ) 

P«g*. 

Pilier ( Rocher tlu) , près de l'île île Noirmoutier 35 

Planter ( Rocher de ) , près de Marseille 48 

Porquerolles {Ile de) 49 

Port-Breton de l'île d'Yeu 36 

Port-en-Bessin 19 

Port-Navalo 33 

Port-Vcndres 44 

Querqucville 23 

Quillcbœuf 16 

Reville 20 

Rochelle (La)- 38 

Roque ( La ) ( Basse Seine ) 17 

Royan 41 

Sables-d'OIonnc 36 

Saint-Malo 26 

Saint-Marcouf. 19 

Sein {Ile de) 28 

Sept-Ilcs 27 

Socoa 42 

Tancarville (Pointe de) ( Basse Seine ) 15 

Terre-Nègre ( Tour de ) 39 

Titan ( lie du ) , ou du Levant . , 49 

Touques ( Embouchure de la ) 17 

Tranche (La) 37 

Touquet (Le), embouchure de la Canchc 11 

Tre'port 11 

Valery-en-Caux ( Sain(-) 13 

Vaquerie ( La ) (Basse Seine ) 16 

Ver ( Pointe de) 19 

Villequier (Basse-Seine) 16 

Yen ( PointeN. O.del'iled') 35 

Yeu ( Port-Breton de l'île d' ) 36 



MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS. 



ADMINISTRATION GÉNÉRALE DES PONTS ET CHAUSSÉES ET DES MINES. 



PHA1 





FANAUX. 



TAiiJL* 

DES PHARES ET FANAUX ALLUMÉS 




SUR LES COTES DE FRANCE, 



AU 



er 



JUILLET 



Les positions géographiques des phares et fanaux sont indiquées , pour la plupart , d'après le tahleau annexé à fa Connais- 
sance des temps. 

Les airs-de-vent sont rapportés au méridien vrai de chaque lieu. 

Les élévations des feux sont comptées à partir du niveau des plus hautes marées. 

Les portées en temps ordinaire sont indiquées approximativement, en tenant compte de l'élévation des feux, et en 
supposant l'observateur placé à 3 mètres, 5 mètres, 10 mètres ou 15 mètres au-dessus de la surface de la mer, selon 
qu'il s'agit d'un feu de quatrième , de troisième , de deuxième ou de premier ordre. Il faut excepter toutefois les 
phares et fanaux d'un éclat trop faible pour être aperçus jusqu'à l'horizon correspondant à leur hauteur, et dont la limite 
de visibilité a été déterminée d'après divers résultats d'observations. 



Les phares éclairés par des appareils lenticulaires de premier, de second, de troisième ou de quatrième ordre, sont 
respectivement désignés par les signes [© l] , [© 2 ], [© 3] et[© 4]. Ces indications ont pour objet de mettre les naviga- 
teurs à même de comparer l'ancien et le nouveau système d'éclairage. 

Quelques fanaux secondaires, et notamment les petits feux delà basse Seine, ne figurent pas sur ce tableau. 

Cette même description sommaire a été publiée sous forme de livret, pour être distribuée par les autorités maritimes 
aux navigateurs français et étrangers. 



DÉSIGNATION DES PHARES ET FANAUX. 



Dunkeroue . 

Calais 

Cap Grinez. 
Boulogne. . . 



FÉCAMP. 



( Tour de l'Heuguenar. 

[ Jetée de l'Ouest 

( Tour centrale 

( Fort-Rouge 

| Grand Phare 

j Petit feu additionnel. . . . 

Estacade du N. E 

Jetée du S. 

Pointe d'Alpreck 

Baie i Lornel 

d'Étaples. j Le Touquet 

Pointe de Berck 

Cayeux 

Le Tréport 

_ i Jetée de l'Est 

DlEPPE j Jetée de l'Ouest 

L'AlLLY 

Saint- Valery-en-Caux 

Mont de la Vierge. 

Jetée du Nord 

La Hève. 

Le Havre 

Pointe du Hoc 

„ ( Fanal d'aval 

HoNFLEUR j Fanal d'amont 

Quillebœuf 

Embouchure ( Fanal d'aval 

de la Touques. ( Fanal d'amont. ... 

Embouchure ( Fanal d'aval 

de l'Orne. j Fanal d'amont. ... 

Courseules 

Pointe de Ver 

_ ( Fort de la Hougue. 

K *? E Butte de Morsaline. 

de la Hougue. j Redoute de Re ' vi i ie . 

Port de Barfleur 

Pointe de Barfleur 

( lie Pelée 

Rade j Digue 

de Cherbourg.) Querqueviiie 

( Port de commerce. 

Cap de la Hacue 

Cap Carteret 

r, ( Cap Lihou 

Granville . • • •{ w.i c 

\ Mole neuf 

Cap Fréhel 

héaux de bréhat 

Sept-Ii.es 

Ile de Bas 



3-o 



Ile d'Ouessant. 
Saint-Mathieu . 

Raz-de-Sein . . . 



Ile de Sein. 



Ile de Groix. 
Belle-Ile. 



Bec-du-Raz 

Pointe de Penmarc'h 

Ile de Penfret 

Partie N. O 

Pointe E 

Port de Palais 

''j Plateau S. 0. de l'île. 

Ile d'Hœdic 

Pointe de Penlan 

Le Four 

Le Croisic 



Pertuis-Breton . 



Tour d'Aiguillon 

Tour du Commerce 

Saint-Nazaire 

Le Pilier ; 

T ,., I Pointe N. 0. de l'île 

lLE dYeo D ,,, , ( Fanal extérieur. 

( Port Breton . ! „ , . , , . 

( l'anal intérieur. 

Port j La Chaume 

des Sables d'Olonne.( Jetée du port 

Grouin du Cou 

Pointe de l'Aiguillon 

Les Baleines 

Saint-Martin 

La Rochelle 

Chassiron 

Ile d'Aix 

i Pointe de la Coubre 

Embouchure \ Tour de Terre-Nègre 

de < Royan 

la Gironde, i Cordouan 

' Pointe de Grave 

Padillac 

Biarritz 

Socoa 



Cap Béarn. . . 
Port-Vendues. 
La Nouvelle . 
Agde 



Fort Brescou. 
Mont-d'Agde . . 

Cette 



Fort Saint-Louis 

Amer, près le fort Richelieu . 



Bouc 



Aiguesmortes 

Camargue 

I Môle 

( Fort 

Marseille j £ ort Saint-Jean 

( Pomtc-de-More. 

Planier 

La Ciotat 

Ile de Porouerolles 

Ile du Levant ou du Titan. . . 
Cap Camarat ou Cap Lardier. 

Presqu'île de la Garouppe 

Antibes 

Bastia ( Corse) 



76 

77 
78 
79 
80 
81 
83 
83 
84 
85 
86 
87 



89 
90 
91 
92 
93 
94 

95 

96 

97 

98 

99 

100 

101 

102 

103 

104 

105 

106 

107 

108 

109 



ESPECE ET NOMBRE 



DES FEUX. 



Phare [ © 3 p.] 

Feu de port 

Phare 

Feu de marée 

Phare [0 l. 

Fanal [ © 4.] 

Feu de marée 

2 feux de marée. . . [ 4.] 

Fanal [© 4.J 

Feu de port 

2 feux de port 

Fanal [0 4.] 

Phare [0 3.J 

Feu de marée. . . . [ © 4.] 

1 feu permanent. 2 demarée. 
Feu de marée . . . . [ © 4. ] 

Phare 

Feu de marée 

Phare [S l.J 

Feu de marée ....[© 4. ] 

2 phares 

Feu de port 

Feu de port 

Feu de port 

Feu de port 

Feu de port 

Feu de marée 

Feu de port 

Feu de port 

Feu de port 

Feu de port 

Phare [© 3.] 



Feux de port. .... [0 4.] 



2 feux de port 

Phare [o L] 

2 feux de port 

Fanal [© 4.] 

Feu de port [O 4.] 

Feu de port [0 4.] 

Phare [0 l.J 

Phare [© 2.] 

Phare [0 3.] 

Feu de port 

Phare 

Phare [0 i.] 

Fanal [0 4.] 

Phare [© i.] 



Phare [ © 

Phare [© 

Phare [ © 

Phare [© 

Phare [ 

Phare [0 

Phare [O 

Fanal [ © 

Feu de port [ O 



Phare. 

Fanal 

Feu de port. 
Phare 



2 feux de port 

Phare [© 3 p.]j 

Phare [© 3 p.]\ 

Feu de port [© 4.] 

Phare [© 2.] 

Phare [ © 1.] 

Feu de port [ © 4.] 

Feu de port 

Phare 

Feu de port [ © 4.] 

Fanal [ © 4.] 

Fanal [© 4.] 

Phare 

Feu de port 

Feu de port 

I Phare [© i.] 

Feu de port 

Fanal [© 4.] 

Fanal [© 4.J 

Feu de port 

Phare [ Q 1 . ] 

Phare provisoire. . [© 4.] 

Feu de port 

Phare [0 1.] 

Feu de port 



Phare [© t.] 

Feu de port 

Feu de port [© 4.] 

Feu de port 

Fanal [© 4.] 

Phare [© l.] 

Phare 



2 feux de port 

Phare [ O 

Phare provisoire . . [ 

Feu de port [0 

Feu de port [0 

Feu de port [© 

Feu de port [ 

Phare j © 

Feu de port [© 

Phare [ © 

Phare [ © 

Phare f © 

Phare [ © 

Feu de port [© 

Feu de porl [ © 



MANCHE. 



A 2000 mètres de la tête des jetées, et dans leur alignement 

Sur la tète de la jetée de l'Ouest 

A 1400'" de distance de la tête des jetées et à 400"' de leur alignement, côté O 

A l'O. de l'entrée du port 

Sur le cap Grinez, à l'extrémité S. O. du Pas-de-Calais 

Sur le cap Grinez, à 50 m à l'O. N. O. du grand phare à feu fixe 

Sur l'extrémité Je l'estacade du N. E 

Installés à l'aplomb l'un de l'autre, à l'extrémité de la nouvelle jetée du S. O 

Sur la tour de l'ancien Sémaphore, à une lieue au S. S. O. de l'entrée du port de Boulogne 

Côté N. de l'embouchure de la Candie 

Côté S. de l'embouchure de la Canche, à 16 m de distance l'un de l'autre 

Sut la pointe du haut-banc de Berck 

Entrée de la baie de la Somme, côté S 

Sur la jetée de l'Ouest, à 23 m de son extrémité 

Installés sur un màt de signaux 

Sur la jetée de l'Ouest, à 35 m de son extrémité 

Sur le cap de l'Ailly 

Sur la jetée de l'Ouest, à 35 m de son extrémité 

Sur le mont de la Vierge, à gauche de l'entrée du port 

Au pied du mont de la Vierge, sur la jetée du Nord, à 53™ de son extrémité 

Sur le cap de la Hève, à 63 ra de distance l'un de l'autre. — Direction N. N. E. 2° 30' N. et S. S. O. 2° 30' S 

Sur la jetée du Nord , à 25 m de son extrémité 

Sur la pointe du Hoc, à 3 milles l/4 en amont de l'entrée du port du Havre, côté N. de l'embouchure de la Seine. 

Sur la jetée de l'Hôpital , à l'extrémité N. O. de la ville 

Sur le quai Nord du nouveau bassin 

A l'extrémité N. de la pointe de Quillebœuf, sur le quai (rive gauche de la Seine) 

Côté O. de l'embouchure. — Les deux feux, vus l'un par l'autre, indiquent l'cntre'e du chenal 

Sur les dunes près la redoute d'Oyestreham. . . ) Côte' O. de l'embouchure. Ces deux feux, vus l'un par l'autre, indiquent 

Sur l'église d'Oyestreham j l'entrée du chenal 

Sur l'extrémité de la jetée de l'Ouest 

Sur la pointe de Ver, à 4 I. au N. 72" O. de l'embouchure de l'Orne 

Sur l'extrémité méridionale du fort de la Hougue 

Sur la butte de Morsaline 

Sur la redoute de Réville (pointe de Saire) 

Côté gauche de l'entrée du port de Barfleur. . . Ces deux feux, vus l'un par l'autre, indiquent la direction de la passe.. . 

Sur la pointe de Bailleur ( ou de Gatteville) 

Sur le Fort-Royal, entrée E. de la rade, à 14™ de distance l'un de l'autre 

Sur le fort central de la digue 

Sur le fort de Querqueviiie, entrée O. de la rade 

Sur l'extrémité de la jetée E. du port de commerce 

Sur le rocher dit le Gros-du-Raz , près le cap de la Hague 

Sur le cap Carteret 

Sur le roc de Granville, à 4C0 ra dans l'O. N. O. des jetées du port 

Sur l'extrémité S. E. du môle neuf, à gauche de l'entrée du port 

Sur le cap Fréhel, département des Côtes-du-Nord 

Sur le plateau des Héaux de Bréhat 

Sur l'extrémité E. de l'île aux Moines 

Sur un monticule de la partie O. de l'île de Bas 



POSITIONS GEOGRAPHIQUES. 



Latitudes. 



2' 28" 
57. 36. 
52. 10. 



43. 50. 

41. 57. 

33. 38. 

31. 43. 

23. 50. 

11. 42. 

3. 53. 



55. 40. 

55. 7. 

52. 25. 

46. 5. 



30. 43. 
29. 0. 



25. 32. 



28. 2G. 
21. 30. 



OCEAN. 



Sur la pointe N. E. de l'île 

Sur la pointe de Saint-Mathieu, à 2 lieues l/3 à l'O. de l'entrée du Goulet de Brest. 
Sur la pointe N. de l'île de Sein 



la pointe de Penmarc'h, près de l'église de Saint-Pierre 

la pointe N. de l'île de Penfret, l'une des îles de Glenan 



Sur la partie la plus élevée du Bec-du-Raz. 
Sur la 
Sur la pc 

Dans la partie N. O. de l'île, à 500 m au S. E. l/4 S. de la pointe de Pen-Men 

Sur le fort de la Croix , à la pointe E. de l'île . . . . 

Sur le musoir du grand môle, à gauche de l'entrée du port 

Sur le plateau voisin de l'anse de Goulfar, partie S. O. de l'île 

Sur un monticule situé à 550'" à l'O. de la pointe orientale de l'île 

Sur la pointe de Penlan , rive N. de l'embouchure de la Vilaine 

Sur le rocher du Four, à 3 milles marins et l/2 à l'O. de la pointe du Croisic 

Le 1 er à 450 m au N. 20° O. de l'église ) Leur a i ig , lcmcnt donne > a direction de la passe. 

Le 2 e à 46°» au S. S. E. du 1" 8 



Côté N. de l'embouchure. — Les deux tours sont à 1950 m l'une de l'autre. — Direction S. 31° O. etN. 31° E 

Sur le musoir du nouveau môle 

Sur la pointe N. O. de l'île du Pilier, à 2 milles et demi de la pointe N. O. de l'île de Noirmoutier 

Sur la butte de Petite-Foule, à 1700"' de la pointe N. O. de l'île 

Sur l'extrémité de la jetée, à droite de l'entrée du port. . . ) Ces deux feux, vus l'un par l'autre, indiquent la direction de la 

Au fond du port, à 2G0 m du premier feu ) passe 

Sur le quai de la Chaume, côté O. de l'entrée du port. . . | Le feu de la jetée, vu par le feu de la Chaume, donne la 

Sur la tête de la grande jetée, côté E. de l'entrée du port. ) direction du grand chenal 

Sur le Grouin du Cou, à 7 milles au N. 32" E. du phare des Baleines 

Sur la pointe de l'Aiguillon, à 7 milles au N. 59° E. du port de Saint-Martin 

Sur la pointe N. O. de l'île de Ré 

Ile de Ré. — Sur l'angle saillant du demi- bastion , à 1 00 m à l'E. de l'entrée du port 

A 1 4"' à l'E. de la tour de la Lanterne, côté gauche de l'entrée du port 

Sur la pointe N. O. de l'île d'Oléron 

Sur le Fort, à la pointe S. de l'île 

Sur la pointe delà Coubre, côté N. de l'embouchure de la Gironde 

Sur la tour de Terre-Nègre, rive N. de l'embouchure de la Gironde 

Sur la pointe dite du Corps de Garde, à 1 40™ de la tête de la jetée 

Sur le rocher de Cordouan 

Sur un échafaud en charpente élevé sur le fort de Grave, côté S. de l'embouchure de la Gironde 

Sur l'embarcadère du port, rive gauche de la Gironde 

Sur la pointe de Saint-Martin-de-Biarritz, au N. 5° 30' O. de l'église de ce village 

A l'entrée de la baie de Saint-Jean-de-Luz , côté O 



4 9. 



16. 38. 

20. 22. 

20. 28. 

34. 19. 

34. 13. 

36. 26. 

40. 7. 

41. 59. 
40. 16. 
40. 28. 
40. 21. 



49. 43. 22. 

49. 22. 27. 

48. 50. 7. 

48. 49. 54. 

48. 41. 5. 

48. 54. 33. 

48. 52. 46. 

48. 44. 45. 



28. 31. 

19. 50. 
2. 40. 
2. 22. 

47. 53. 
43. 17. 
38. 50. 
38. 5. 

20. 53. 
18. 43. 
20. 32. 
31. 0. 
17. 53. 



14. 33. 

15. 27. 

16. 17. 
2. 36. 

43. 5. 
43. 37. 



MEDITERRANEE. 



Sur le mont Béarn, à 800 m au S. E. de l'entrée de Port-Vendres. 
Sur le Fort du Fanal, côté droit de l'entrée du port. 



Sur la tête de la jetée de l'O., côté gauche de l'entrée du chenal 
la jetée de l'E., côté droit de l'entrée du chenal. . . 



Sur la tête de la j 

Sur le bastion S. E. du fort Brescou 

Sur le mont d'Agde, ou de Saint-Loup, à 5200"' au N. 66° 30' E. de l'embouchure de l'Hérault 

Sur le Fort-Saint-Louis, côté gauche de l'entrée du port 

_ „ . . , r n - i i- • n i i n j » i i Vus par le phare du fort Saint-Louis, ils indiquent la 
Sur l'amer voisin du lort Richelieu, a 1 aplomb 1 un de I autre. . . j di , ection de r a passe N . E _ * 

Sur le môle N. O. du Grau-du-Roi, à 170 m de son extrémité 

Sur la rive gauche de l'embouchure du Vieux-Rhône, à 2 milles marins au S. E. l/4 S. de la vieille tour de Saint-Genest. 

Sur la tête du môle, à gauche de l'entrée du port 

Sur la tour du fort , à droite de l'entrée du port 

Au pied de la tour du fort Saint- Jean , à gauche de l'entrée du port 

Sur la pointe dite Tête-de-More, à droite de l'entrée du port 

Sur le rocher de Planier, à 2 lieues 2/3 au S. O. de l'entrée du port de Marseille 

Sur le Fort, côté droit de l'entrée du port 

Sur la pointe S. de l'île, entre le cap d'Arme et le cap Roux 

Sur la pointe orientale de l'île 

Sur le cap Camarat ou cap Lafdier 

Près de la chapelle Notrc-Dame-de-la-Garde, à l mille 1/2 au S. li'Antibes 

Sur l'extrémité du môle oriental , à gauche de l'entrée du port 

Sur l'extrémité du môle, à droite de l'entrée du port 



20. 48. 

16. 15. 

14. 44. 

12. 2G. 



Longitudes. 



0° 2' 31' 
0. 29. 14. 
0. 45. 13. 



0. 45. 4. 

0. 46. 28. 

0. 45. 33. 

0. 44. 38. 

0. 46. 50. 

0. 49. 28. 

0. 58. 1. 



1. 15. 10. 
1. 22. 40. 
1. 37. 39. 
1. 58. 3. 



2. 16. 7. 
2. 14. 5. 



2. 6. 32. 



1. 48. 44. 

2. 15. 45. 



2. 35. 43. 

2. 47. 41. 

2. 51. 24. 

3. 36. 36. 
3. 39. 38. 
3. 34. 1. 
3. 35. 58. 

3. 36. 10. 
3. 55. 15. 

3. 57. 23. 

4. 1. 18. 



4. 17. 30. 

4. 8. 40. 

3. 57. 1. 

3. 56. 32. 

4. 39. 24. 

5. 25. 26. 

5. 49. 42. 

6. 21. 51. 



7. 23. 41. 
7. 6. 32. 
7. 12. 18. 
7. 4. 12. 
6. 42. 44. 
6. 17. 30. 
5. 50. 50. 
5. 45. 22. 
5. 29. 28. 
5. 33. 52. 
5. 12. 20. 
4. 50. 20. 
4. 58. 18. 



4. 36. 1. 
4. 35. 12. 
4. 32. 3. 
4 41. 54. 
4. 43. 9. 
4. 41. 8. 



2. 51. 

0. 36. 

41. 30. 

38. 47. 

37. 8. 

35. 14. 

34. 18. 

11. 55. 

29. 38. 

23. 44. 



30. 45. 

31. 25. 
1. 0. 

16. 45. 
15. 30. 

17. 50. 
23. 45. 



32. 0. 

20. 30. 



23. 27. 

17. 45. 

17. 43. 

11. 57. 

10. 56. 
59. 7. 

2. 30. 

11. 50. 
33. 51. 
35. 10. 
41. 48. 



4. 7. 59. 
4. 7. 44. 
3. 48. 2:1. 
3. 32. 58. 
3. 53. 57. 
3. 42. 6. 



3. 44. 51. 
3. 30. 55. 
3. 35. 34. 
3. 26. 38. 
3. 22. 3. 
3. 30. 39. 
3. 23. 57. 
3. 4. 55. 

3. 53. 28. 

4. 1. 28. 



0. 47. 0. E. 

0. 46. 30. 

0. 43. 30. 

1. 6. 30. 
1. 9. 45. 
1. 9. 15. 
1. 22. 0. 



1. 47. 45. 

2. 20. 30.. 



o H 

ES « 



2. 38. 47. 

3. 1. 26. 
3. 1. 15. 

2. 53. 38. 

3. 16. 28. 

3. 52. 15. 

4. 9. 50. 
4. 2 t. 30. 
4. 47. 44. 
4. 47. 31. 
7. 6. 45. 



89 
90 
91 
92 
93 
94 

95 

96 
97 
98 
99 
100 
101 
102 
103 
104 
105 
106 
107 
108 
109 



Fixe 

Varié par des éclats. . . 

Fixe 

Système mobile 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Fixe 

Varié par des éclats. . . 

Fixes 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 



CARACTERE 



DES FEUX. 



Fixe 

Fixe 

Tournant. 
Fixe 



Fixe 

Varié par des éclats. . . 

Fixe. Feu rouge 

Fixes 

Fixe 

Fixe 

Fixes 



Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Varié par des éclats.. . 



emps entre le? 
>urs des (Mats 

des feux 
changeants. 



t mia ,/j 



1/3 



ELEVATIONS 



Fixes. 



Fixes 

Tournant 

Fixes 

Varié par des éclats. . . 

Fixe 

Fixe. Feu rouge 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Varié par des éclats. . . 
Tournant 



Fixe 

Tournant 

Varié par des éclats. 

Fixe 

Tournant 

Varié par des éclats. 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Fixe 

Tournant 

Fixes 



Fixe 

Varié par des éclats. 

Fixe 

Varié par des éclats. 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant 

Fixe 



Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant. 

Fixe 

Fixe 

Tournant . 
Fixe 



Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant . 
Fixe 

Fixes . . . . 



Varié par des éclats. . 
Fixe 



Fixe 

Fixe 

Varié par des éclats. 

Tournant 

Fixe 

Varié par des éclats.. 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Varié par des éclats. 
Fixe 



l/a -i» 



grain 3/4 



1/2" 



1/2" 
4™ 



l'"i» 3/4 



3m 

1/2" 



26"" 
7. 
38. 
10. 
59. 
51. 

11. 

47. 

16. 

16. 

20. 

38. 

11. 

7. 

12. 

93. 

9. 

130. 

12. 

136. 

7. 

8. 

10. 

9. 

8. 

6. 

10. 

12. 

28. 

9. 

42. 

11. 

86. 

11. 

10. 

72. 

26. 

20. 

18. 

10. 

48. 

80. 

47. 

8. 

75. 

45. 

51. 

68. 



83. 
54. 
45. 
79. 
41. 
36. 
59. 
47. 

9. 
84. 
26. 
16. 
17. 

3. 

9. 
34. 
39. 

8. 
32. 
54. 

7. 
15. 
36. 

7. 
18. 
10. 
26. 
12. 
14. 
50. 
17. 
11. 
36. 
11. 
63. 
12. 

6. 
73. 
30. 



220. 

33. 

10. 
9. 

18. 
126. 

25. 

60. 

20. 

15. 

16. 

30. 
9. 

19. 

40. 

25. 

80. 

75. 
130. 
103. 

15. 

16. 



PORTEES 

en lieues 
marines. 



4 lieues. 

3. 

6. 

2. 

6. 

3. 

1/2. 

3. 

3. 

2. 

2. 

3. 

5. 

3. 

2. 

3. 

6. 

2. 

6. 

3. 

6. 

2 1/2. 



1/2. 



1/2. 
1/2. 



»/*• 



6. 

2 1/2. 

3. 

2. 

3. 

9. 

3. 

1 1/3. 

5. 
3. 
3. 
3. 
3. 
3. 
7. 
3. 
7. 

5. 
9. 

6. 

3. 

3. 



Le présent Tableau dressé par l'Ingénieur en chef Directeur, Secrétaire de la Commission des Phares. 

Signé L. FRESNEL. 

Vu par le Sous- Secrétaire d'Etat des Travaux publics, 
Signé LEGRAND. 



À PARIS, DE L'IMPRIMERIE ROYALE. Juin 1840.